Bien trop d’anomalies détectées dans le DPE

Print Friendly, PDF & Email

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s’est penchée sur la nouvelle version du Diagnostic de performance énergétique (DPE). Si elle estime que globalement les entreprises contrôlées respectent leurs obligations concernant les formations et les certifications, des irrégularités ont en revanche été constatées sur l’information précontractuelle du consommateur et la signature en ligne ou à domicile des contrats de vente. 

72% d’anomalies

A l’issue de cette enquête, plus de 72% des établissements (312 contrôlés sur environ 7 500 actifs) se sont avérés être en anomalie. Selon la gravité des constats, la DGCCRF a adressé ...

Article précédentCMA CGM dégaine un fonds de 1,5 Md€ pour la décarbonation
Article suivantEmmanuel Macron ouvert à une contribution d’abord européenne des producteurs d’énergie