Les fournisseurs d’énergie sous surveillance

Print Friendly, PDF & Email
Hôtel de Roquelaure © Pline, Wikimedia Commons

Les déboires des fournisseurs d’électricité et de gaz, les éventuels abus du parachute Arenh (accès à une électricité nucléaire bon marché) et les difficultés de leurs clients grands et petits ont motivé un point de situation au ministère de la Transition énergétique (MTE) ce matin, en présence d’Agnès Pannier-Runacher, d’Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), et de représentants des vendeurs et acheteurs (Anode, Afieg, Uniden, Cleee…).

Les entreprises énergivores vont avoir accès à une inédite « cellule d’accompagnement » composée de fonctionnaires du MTE, de la CRE, de Bercy pour trouver des solutions sur mesure en cas de difficultés d’approvisionnement et de paiement.

Côté Arenh, le MTE et la CRE ...

Article précédentPlusieurs décrets et arrêtés importants présentés au CSE
Article suivantLes enjeux de la loi sur l’accélération des EnR [Dossier]