La sobriété dans chaque entreprise pour éviter un possible rationnement

Print Friendly, PDF & Email
Elisabeth Borne au congrès REF 2022 du Medef (c) Jean-Philippe Pié

Les stockages de gaz seront pleins à la fin de l’été et une plateforme d’achat commun de gaz liquéfié est en préparation. Mais cela risque de ne pas suffire pour éviter des coupures cet hiver, si la Russie ferme complètement les vannes. La baisse de la consommation d’énergie devient “la seule voie” pour réduire la menace de pénurie de gaz et d’électricité, a affirmé Elisabeth Borne lors de son adresse aux entrepreneurs, réunis aujourd’hui et demain par le Medef sur l’hippodrome de Longchamp à Paris.

La Première ministre souhaite un effort de tous : “Nous devons malheureusement nous préparer à un éventuel rationnement.” Elle invite chaque entreprise à établir un plan de sobriété le mois prochain. Un marché d’échanges de droits à consommer est même à l’étude, si le gouvernement se trouve contraint d’imposer des baisses de consommation. Matignon donne rendez-vous début octobre pour avoir une idée synthétique des mesures de sobriété engagées et donc pour disposer d’une vision plus claire du risque de rationnement.

Un plan de transition par secteur économique

Plus largement et comme l’avait annoncé le Président de la République le 14 juillet, un “grand plan” de mesures d’économies et de mesures écologiques est en ...

Article précédentOutils de sobriété, les CEE restent difficiles à piloter [Dossier]
Article suivantUn nouvel arrivant dans la chaleur solaire