Stockage : PowerUp optimise les batteries via le cloud

Print Friendly, PDF & Email
@CEA-Tech

Le stockage électrochimique stationnaire et mobile paraît désormais promis à un bel avenir en France, intégration des énergies renouvelables électriques variables oblige, de même que les parts de marché significatives que conquièrent les véhicules électriques. Ces parcs de batteries vont devoir être gérés au mieux et les marges de progrès semblent ne pas manquer.

« Les systèmes actuels de gestion de batteries, les BMS*, sont en général peu précis. Aux yeux des fabricants, ce n’est pas grave, car ils ont tendance à surdimensionner leurs appareils de façon à laisser une marge de sécurité. L’erreur de diagnostic peut même se ...

Article précédentH2 : le gouvernement britannique lance son complément de rémunération
Article suivantL’agenda de la transition énergétique