GE renonce à son usine de pales au Royaume-Uni

Print Friendly, PDF & Email
©Unsplash

General Electric (GE) a décidé d’abandonner son projet d’usine de pales éoliennes dans le nord-est de l’Angleterre, qu’il avait annoncé en mars 2021. Le groupe américain justifie cette décision par le “manque de volume”, une justification qui peut paraître étonnante sachant que le Royaume-Uni est le premier marché mondial de l’éolien en mer. 

GE déjà remplacé

Octobre 2019, General Electric savoure son triomphe : « L’éolienne la plus performante du monde pour le plus grand parc éolien du monde », en référence à ...

 

Article précédentEfficacité énergétique : les remèdes d’urgence du Gimelec pour les bâtiments
Article suivantEnel cherche à rallonger les pales des éoliennes sans les démonter