Solaire : la grêle questionne les modèles des assureurs

Print Friendly, PDF & Email
@EDF

Les épisodes de grêle des 25 mai, 5 juin et 23 juin resteront dans la mémoire de Pascal Alexis, courtier d’assurance spécialisé dans les énergies renouvelables. L’Ouest, le Sud-Ouest, le Centre ont essuyé des chutes de grêlons capables parfois de transpercer les panneaux photovoltaïques. Tous les types d’installations sont touchés, au sol et sur les bâtiments, les toits les plus pentus étant un peu moins affectés que les autres.

Pascal Alexis dénombre une centaine de sinistres dans son portefeuille, du jamais vu en deux décennies de carrière : « La fréquence des sinistres augmente, mais aussi leur intensité ». Ces déclarations ...

Article précédentTroisième augmentation de capital en quatre ans pour Nordex
Article suivantEolien flottant : RWE et Bourbon s’associent pour l’AO Méditerranée