Le statut du CO2 biogénique s’améliore rapidement

Print Friendly, PDF & Email
@Métha Treil

Emis lors de la transformation du biogaz en biométhane, dans une proportion de 40/60, le CO2 de méthanisation rejoint pour l’instant l’atmosphère sans autre forme de procès. Peut-être plus pour longtemps. « Il existe un marché pour ce bio CO2. En particulier si les industriels spécialisés, par exemple Air Liquide, se penchent sur les opportunités du tiers financement des installations », suggère François Pasquier, directeur d’investissement chez Swen Capital Partners.

1 million de tonnes par an

Le fonds dédié aux gaz renouvelables de cette société de gestion exposante au salon Expobiogaz, organisé à Bordeaux cette semaine, connaît bien le sujet, car plusieurs sites de méthanisation investis captent déjà du CO2 au profit d’industriels consommateurs. Ce marché n’est pas petit : 1 million de tonnes par an en France, par exemple pour faire pétiller les sodas ...

Article précédentLa valorisation de GreenYellow interroge
Article suivantLe marché des passoires énergétiques s’envole