Dolfines veut lever 4 M€ et se diversifier dans les EnR

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Alstom/Nicolas Job)

« Se placer au carrefour des marchés des énergies renouvelables et des énergies conventionnelles », telle est la stratégie désormais suivie par Dolfines. Cette société de services, qui s’appelait jusqu’en 2020 Dietswell, est depuis 22 ans positionnée sur le secteur du pétrole et du gaz, en particulier les opérations de forage offshore. Elle s’est lancée dès 2015 dans la conception d’un flotteur pour l’éolien en mer, mais c’est en 2020 qu’elle a formellement pris un virage vers les renouvelables, sans pour autant abandonner l’oil & gas. Ce double positionnement doit maintenant être conforté par une levée de fonds de 4 M€, prévue après l’assemblée générale organisée à la fin du mois.

Une nouvelle division EnR

Cette collecte est destinée à ...

 

Article précédentLe marché des passoires énergétiques s’envole
Article suivantTeksial imagine un couloir de prix pour relancer les CEE