Trois prometteuses start-up bretonnes de l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
Le générateur 350 kW de H2X (@JPP)

La Bretagne avance dans l’économie de l’hydrogène décarboné et pas seulement dans les projets H2 visant la transformation des ports et des navires à Lorient, Vannes, Brest ou Saint-Malo. La région est aussi grande utilisatrice du transport lourd pour acheminer ses productions agroalimentaires. D’où l’intérêt porté aux nouvelles motorisations des camions. L’entreprise brestoise EHM a breveté un moteur hydrogène à combustion, avec un cycle repensé et capture du CO2 ; elle prépare un premier retrofit pour 2024. EHM vise des puissances entre ...

Article précédentVite vu
Article suivantEnR : la Nouvelle-Aquitaine lance un appel aux collectivités