L’Italie simplifie encore les autorisations pour les EnR

Print Friendly, PDF & Email
Le premier ministre Mario Draghi (D), le ministre de la transition écologique, Roberto Cingolani (G) et le ministre de l’économie, Daniele Franco (C) lors de la conférence de presse – (c) Présidence du Conseil

L’Italie affiche clairement son intention de miser sur les renouvelables pour s’affranchir du gaz russe. Le conseil des ministres a présenté un décret qui contient un paquet d’aides aux ménages et aux entreprises pour un total de 14 Mds€, dans lequel sont incluses des simplifications pour le développement des EnR.

Ces mesures « sont la voie principale pour pouvoir lancer des investissements significatifs dans les renouvelables », a déclaré le Président du Conseil, Mario Draghi, lors d’une conférence de presse. L’essor des EnR « nous permettra d’économiser un demi milliard de m³ de gaz russe durant ce semestre pour arriver à 7 Mds de m³ en 2025 », a ajouté le ministre de la Transition écologique Roberto Cingolani.

Un long parcours de simplifications

Le texte, pas encore paru au Journal Officiel, vise à accélérer ...

Article précédentLa transition énergétique française à contresens en 2021
Article suivantLe projet Ecocombust ressuscite avec la crise énergétique