Le fabricant éolien Nordex de plus en plus inquiet pour 2022

Print Friendly, PDF & Email
@Nordex

Les grands turbiniers occidentaux sont en crise et Nordex n’échappe pas à la règle. Le turbinier de Hambourg, coté à Francfort, a vu le cours de son action s’effondrer de plus de 17% aujourd’hui. Une sanction consécutive à son avertissement aux investisseurs ce matin : 2022 risque d’être encore plus difficile que prévu, alors que les exercices déficitaires se succèdent et se dégradent chez ce pionnier ...

Article précédentL’autoconsommation collective devient rentable
Article suivantLa Belgique s’attaque aux surprofits éoliens, Engie dans le viseur