Horizeo : Neoen et Engie poursuivent comme prévu

Print Friendly, PDF & Email
@Engie

Depuis plusieurs mois, le projet Horizeo est critiqué pour sa taille, une centrale photovoltaïque d’1 GW représentant 1 000 ha, et son emplacement à Saucats, au sud de Bordeaux (Gironde), qui nécessite le défrichement d’une forêt dans les Landes. Faut-il privilégier un puits de carbone ou la production d’énergie renouvelable ? Neoen, Engie et la Banque des Territoires, les porteurs de ce projet, ont tranché.

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui à Bordeaux, ils ont annoncé poursuivre le projet de « plateforme bas carbone » sur les mêmes dimensions. Le contexte énergétique ...

Article précédentHyDeal Espana passe à la mise en œuvre industrielle
Article suivantL’éolien a-t-il un impact sur le marché immobilier ?