Gaïa Energy, un développeur « patrimonial »

Print Friendly, PDF & Email
Gaïa Energy vient d’acquérir une centrale photovoltaïque de 6,2 MW à Descartes (Indre et Loire) (@Envinergy)

Depuis fin 2020, Gaïa Energy System tente de se faire une place au soleil sur le marché des énergies renouvelables. En moins de deux ans, la jeune entreprise marseillaise, fondée par des anciens d’Aalto Power, a réussi à acquérir ou à développer 10 MW ; 500 à 550 MW sont en projet, en prospection ou sécurisés. « Cela démarre bien. Même si la concurrence est rude, nous arrivons à trouver notre place, car nous ne revendons pas nos actifs, contrairement à nos confrères », témoigne Thibault Rebourcet, directeur du développement.

Six familles actionnaires

Gaïa Energy possède un positionnement différent de ses concurrents, avec une philosophie avant tout patrimoniale. Six familles sont au capital, dont quatre ...

 

Article précédentHydrogène : pourquoi l’Allemagne se rapproche de l’Inde
Article suivantLa transition énergétique française à contresens en 2021