Elisabeth Borne, un choix rassurant pour la transition énergétique

Print Friendly, PDF & Email
Elisabeth Borne @wikipedia

« C’est une très bonne nouvelle pour la filière des énergies renouvelables : Elisabeth Borne connait bien le secteur, elle sera opérationnelle très vite », se réjouit Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables, à l’annonce de la nomination d’Elisabeth Borne à Matignon. La nouvelle Première ministre a en effet été directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Ecologie de 2014 à 2015 puis ministre la Transition écologique et solidaire de juillet 2019 à juillet 2020 dans le gouvernement d’Edouard Philippe. « C’est une excellente nouvelle pour l’écologie », a témoigné de son côté Arnaud Gossement, avocat spécialiste des questions d’environnement, sur Twitter qui ajoute « reste à vérifier quelle sera la place exacte de l’écologie dans l’organisation et la feuille de route du gouvernement ainsi que les moyens alloués. »

Consensuelle et bosseuse

Femme, issue des rangs de la gauche avec une expérience en matière d’écologie, ...

 

 

Article précédentLe contenu local, enjeu majeur du cahier des charges éolien flottant
Article suivantDans l’énergie, un lourd programme de travail pour Elisabeth Borne