Biométhane et hydrogène pour remplacer le gaz russe [RepowerEU]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : France Biométhane)

Dans sa quête d’indépendance énergétique vis-à-vis de la Russie, la Commission appuie fort sur le biométhane et l’hydrogène dans son plan RepowerEU, dont les détails ont été présentés aujourd’hui. Avec ces mesures, elle pense pouvoir se passer des hydrocarbures de Moscou en 2027. Pour le biométhane, Bruxelles veut arriver à produire 35 milliards de mètres cubes d’ici 2030. Dans l’hydrogène, à la même échéance, 10 millions de tonnes devraient être produites dans l’Union et 10 autres importées.

Stratégies nationales pour le biométhane

Selon les estimations de la Commission, 37 Mds€ ...

Article précédentLes Hauts-de-France s’apprêtent à subventionner les anti-éoliens
Article suivantBruxelles veut des toits solaires partout [RepowerEU]