Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 29 avril

Un incendie s’est déclaré dans un bus électrique à Paris. C’est le deuxième incident de ce type en un mois. Les deux véhicules concernés appartiennent à la même série Bluebus 5SE de Bolloré. Sur les 500 bus électriques qu’elle exploite, la RATP annonce retirer « temporairement » de la circulation les 149 de cette série.

L’accord entre Boralex et Energy Infrastructure Partners (EIP), annoncé en février, est entériné. Boralex confirme donc la cession au fonds suisse de 30% de son portefeuille en France pour un montant de 532 M€, dont 17 M€ « seront réinvestis dans les opérations de Boralex en France (à travers une augmentation du capital) ».

La société suisse Energy Vault, qui a mis au point un système de stockage gravitaire, a signé un accord avec l’énergéticien indien NTPC pour installer un premier modèle dans le pays.

Engie Green a inauguré aujourd’hui une centrale photovoltaïque de 15 MWc à La Tieule (Lozère). L’investissement s’élève à 13 M€, financé par Auxifip, Crédit Agricole et du financement participatif. Le Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement est co-actionnaire du projet aux côtés d’Engie Green.

Jeudi 28 avril

Le ministère de la transition écologique a annoncé le lancement de l’appel d’offres pour la production de biométhane. Il se déroule en trois tranches, pour une capacité totale de 1,6 TWh/an. La première tranche met aux enchères une capacité de 500 GWh/an et les offres sont recevables jusqu’au décembre 2022.

L’Ademe a publié son étude dédiée à l’agrivoltaïsme. Elle a élaboré trois critères pour évaluer la « synergie » entre agriculture et production énergétique. Sur cette base, elle établit une classification des projets photovoltaïques sur terrains agricoles, du plus au moins vertueux.

Sont parus au Journal Officiel un décret et un arrêté modifiant les conditions pour bénéficier du complément de rémunération pour des installations éoliennes à terre avec un maximum de 6 turbines, d’une puissance inférieure ou égale à 3 MW. Les limitations concernent la hauteur des éoliennes, la distance entre les mâts et le statut du producteur.

Après avoir cédé des parcs éoliens en France et en Italie en 2021, Glennmont Partners vend sa centrale biomasse de Margam (41,8 MWe) située vers Port Talbot dans le sud du Pays de Galles au Royaume-Uni et opérationnelle depuis 2019, au fonds Greencoat Capital.

Le spécialiste de la technologie ORC Enertime affiche un chiffre d’affaires de 2,2 M€ en baisse de 14,2% sur l’exercice 2021, « subissant les restrictions liées à la pandémie », explique l’entreprise. Elle enregistre une perte d’exploitation de 2,3 M€, contre une perte de 2,2 M€ l’année précédente.

La Commission européenne a désigné les 100 villes de son programme « 100 climate-neutral and smart cities by 2030 ». Elles seront soutenues pour des expérimentations dans la mobilité propre, l’efficacité énergétique et l’urbanisme vert. Parmi elles, figurent 9 villes françaises (Angers, Bordeaux, Dijon, Dunkerque, Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes et Paris).

Mercredi 27 avril

Après de derniers ajustements, sont parus au Journal Officiel le décret concernant le classement des réseaux de chaleur et de froid et l’arrêté identifiant ceux qui répondent aux critères de classement.

D’après une analyse menée par les spécialistes de l’immobilier SeLoger (diffusion d’annonces) et Meilleurs Agents (comparateur en ligne), les passoires thermiques sont « très largement » surreprésentées dans les départements montagneux. Ce qui pourrait selon eux s’expliquer par le climat et des besoins en chauffage plus élevés, mais aussi par le type de chauffage, la superficie des logements ou encore leur ancienneté.

Hellio a signé un partenariat avec le réseau d’agences immobilières Laforêt pour sensibiliser et accompagner les propriétaires et les locataires dans la rénovation énergétique de leurs logements. Cet accord comprend l’organisation de réunions d’information, la distribution de brochures et d’outils de formation, l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les propriétaires bailleurs et une offre pour sortir les logements concernés du statut de passoire thermique.

Hexagon Composites, entreprise norvégienne de stockage et distribution d’hydrogène, a conclu un accord pour acquérir 40% de l’activité hydrogène liquide et gaz naturel liquéfié de Cryoshelter, société autrichienne spécialisée dans les réservoirs cryogéniques.

Le Parlement italien a approuvé un texte introduisant de nombreuses simplifications pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Elles facilitent le montage sur les toits, dans les aires industrielles et sur les plans d’eau. Pour l’agrivoltaïque, la limite de 10% de surface agricole utilisée a été abrogée. En plus, le périmètre de l’autoconsommation a été étendu, jusqu’à 10 km autour du site de production.

Mardi 26 avril

EDF Renewables a signé un accord avec les autorités égyptiennes pour implanter dans le pays un complexe solaire et éolien de 650 MW associé à des électrolyseurs capables de produire 350 tonnes d’hydrogène par jour, selon le Daily News Egypt. Trois institutions bancaires internationales auraient donné leur accord de principe pour financer le projet évalué à plus d’un milliard de dollars.

Déjà dégradés l’année dernière, les résultats de GE Renewables au premier trimestre affichent une perte de 434 M$, presque le double de celle enregistrée sur la même période en 2021 de 234 M$. Le chiffre d’affaires est en contraction : 2,9 Mds$ contre 3,2 Mds$ que l’industriel explique par la baisse des ventes sur le marché nord américain et une plus grande sélectivité.  

Crédit Agricole Assurances annonce sa participation, pour un montant non précisé, au fonds Clean Hydrogen Infrastructure géré par Hy24 et dont l’objectif est d’investir un total de 1,5 Md€ dans les infrastructures d’hydrogène décarboné.

Relocaliser en Europe la production de panneaux photovoltaïques est une option pour réduire le bilan carbone mais elle impacte le coût de fabrication. L’Institut de transition écologique Ines.2S préfère travailler sur les matériaux : remplacer le cadre en aluminium et opter pour des matériaux faciles à recycler, comme des composites à base de fibre de lin ou de basalte, combinés à des résines bio-sourcées ou thermoplastiques. Le gain environnemental varie entre 5 et 15% sur un ensemble de 17 critères environnementaux.

L’accord signé fin 2021 par Hype avec McPhy et HRS se concrétise. Les deux fournisseurs de stations hydrogène ont souscrit à des obligations convertibles émises par Hype (12 M€ pour McPhy, 6 M€ pour HRS, avec un taux d’intérêt capitalisé de 4,5% et une maturité de 9 ans). Dans le même temps, l’opérateur de taxis H2 a commandé à McPhy un électrolyseur alcalin de 2 MW et une station hydrogène de 800 kgH2/jour, et à HRS deux stations de 200 et de 1 000 kgH2/jour.

Enerfip vient de signer un accord avec Time for the planet, un mouvement participatif qui met en relation des start-up avec des entrepreneurs chevronnés. La plateforme de financement participatif va en devenir « core partner » via un investissement de 3 M€ apportés par des souscripteurs d’Enerfip. Ils pourront ainsi se positionner en business angels sur les tours de table des sociétés soutenues par Time for the planet.

L’industriel indien du verre solaire Borosil Renewables acquiert l’européen Interfloat Group, producteur de 300 tonnes de verre par jour avec sa filiale allemande GMB, une capacité que l’acheteur compte porter à 500 tonnes.

Lundi 25 avril

Lauréat de nombreux projets lors des appels d’offres solaires en France, en particulier pour les toitures et associé pour ce faire avec TotalEnergies, Amarenco prépare une levée de fonds de 200 M€ après avoir collecté 165 M€ en 2020. Des sources concordantes évoquent une possibilité de cession de l’ensemble du groupe mais le développeur ne confirme pas cette évolution du mandat confié à la banque d’affaires.

Voltalia vient de remporter deux importants projets photovoltaïques au Maroc cumulant 117 MWc.

Le constructeur automobile Mazda a choisi Zeplug et ChargeGuru en tant qu’opérateurs partenaires pour la recharge électrique à domicile ou au travail. Zeplug, spécialiste des copropriétés compte une vingtaine de marques automobiles associées dont Peugeot, Citroën, BMW et  Volkswagen. 

Vattenfall va tester le recyclage des pales d’éoliennes de son parc néerlandais Irene Vorrink âgé de 25 ans et composé de 28 turbines. L’énergéticien est associé avec le consortium Life CarbonGreen et Gjenkraft qui compte produire des fibres recyclées et des huiles synthétiques.  

Paru le 24 avril au Journal officiel, l’arrêté du 13 avril complète le texte du 10 avril 2020 sur les obligations d’actions de réduction des consommations d’énergie finale dans des bâtiments tertiaires et notamment précise les objectifs exprimés en valeurs absolues d’ici 2030 de plusieurs filières.

Article précédentNeoen en route vers une électricité adaptée aux clients
Article suivantUne cellule thermophotovoltaïque précieuse pour le stockage ?