Prix de l’électricité plafonnés : l’exception ibérique étendue ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les prix de l’électricité seront-ils encore régis par les lois du marché les mois prochains ? Cette question qui aurait pu apparaître incongrue il y a six mois ne l’est plus du tout aujourd’hui. L’Espagne et le Portugal ont obtenu cette semaine de la Commission européenne un accord de principe pour plafonner pendant un an les prix du gaz naturel pour les centrales électriques. Une entaille aux règles de fonctionnement des marchés européens de l’énergie, dont le but affiché est de détendre les cours de l’électricité qui alimentent en partie une inflation inconnue en Europe depuis des décennies. Si l’initiative est théoriquement circonscrite à la péninsule ibérique, la France souhaite également un aménagement des règles. La Commission européenne doit s’exprimer mi-mai sur d’éventuels ajustements.  

Exception ibérique

Teresa Ribeira, troisième vice-présidente du gouvernement espagnol et ministre de la Transition écologique, se montrait satisfaite mardi dans les couloirs de la Commission européenne. Et pour cause, elle a obtenu de Margrethe Vestager, commissaire à la Concurrence, l’autorisation de plafonner artificiellement à ...

Article précédentGreenYellow en vente
Article suivantÉolien en mer : le parc d’Oléron ne séduit pas le public