Le refinancement des actifs EnR reste d’actualité

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : BayWa r.e.)

Regrouper les actifs pour optimiser le financement. Cette opération courante dans le secteur des EnR a-t-elle encore du sens dans un contexte d’inflation, dans lequel les taux d’intérêt sont prêts à bondir ? Si l’on en croit les opérations de ces derniers jours, la réponse est oui. Le marché bancaire semble toujours porteur. Après Technique Solaire qui a financé 170 M€ de dette senior pour un portefeuille de 270 centrales solaires photovoltaïques début avril, c’est au tour de Valeco d’annoncer le refinancement de trois portefeuilles d’une capacité totale de 200 MW, soit 12 parcs éoliens et 1 parc photovoltaïque. Le producteur d’énergies renouvelables, filiale française d’EnBW, et deux autres actionnaires, les fonds Mirova Eurofideme 3 et 4 et GEG (Gaz électricité de Grenoble), viennent de renégocier ce financement à hauteur de 300 M€.

Dans le contexte de hausse des taux d’intérêt, Valeco et les autres actionnaires avaient mis en place un instrument ...

 

 

 
 
Article précédentSolaire flottant : un prix négatif dans un appel d’offres au Portugal 
Article suivantR3 lève 8 M€ pour « aller au delà de la décarbonation »