CMA CGM va propulser un navire grâce aux déchets de Marseille

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : T. Blosseville)

Engagée à atteindre la neutralité carbone en 2050, la compagnie de transport maritime CMA CGM poursuit plusieurs pistes de décarbonation parmi lesquelles l’utilisation de gaz naturel liquéfié (GNL) d’origine renouvelable. Un projet pilote, présenté à Marseille l’année dernière, va voir le jour. Les quatre parties prenantes, TotalEnergies, Engie, CMA CGM et l’exploitant de l’usine de traitement de déchets EveRé, se sont mises d’accord sur les principales caractéristiques du projet.

Mieux valoriser les déchets

Les déchets collectés et traités par EveRé sont aujourd’hui valorisés sous forme d’électricité. Ils pourraient être convertis en un produit à plus forte valeur ajoutée : du bio-GNL. C’est ...

Article précédentCEE : Effy lui aussi inquiet d’une obligation « sous-évaluée »
Article suivantSolaire flottant : un prix négatif dans un appel d’offres au Portugal