Biométhane : la filière demande un délai de trois ans pour les mises en service

Print Friendly, PDF & Email

« La filière risque le trou d’air dès l’année prochaine », craint Grégory Lannou, directeur de du cluster Biogaz Vallée, présent au salon Bio360 organisé cette semaine à Nantes, consacré aux bioénergies et en particulier au biogaz. Il fait remarquer que seuls 71 projets de biométhane ont rejoint en 2021 le registre des capacités d’injection (1 141 comptabilisés à la fin de l’année) contre un flux de plusieurs centaines ...

Article précédentLe fonds Renewable Energy de DNB AM se positionne sur l’hydrogène
Article suivantL’agenda de la transition énergétique