Waterotor associe hydrolien et éolien flottant

Print Friendly, PDF & Email
@Waterotor

A l’heure où les consortiums Normandie Hydroliennes et FloWatt attendent le feu vert des pouvoirs publics français pour lancer leurs fermes pilotes au raz Blanchard au large de Cherbourg, l’hydrolien continue à susciter la créativité des ingénieurs. Présenté cette semaine par la start up canadienne Waterotor au congrès Floating Wind Solutions à Houston au Etats-Unis, un concept associe des générateurs sous-marins à une éolienne flottante. Le système hybride empile des rotors immergés compatibles avec des courants de faible puissance sous le flotteur.

Baptisé « The big Cajun », il est développé en Louisiane par cette entreprise basée à Ottawa et vise l’industrie pétrolière et gazière, pour décarboner l’approvisionnement électrique des plates-formes en mer. Une installation pourrait être testée au large du Suriname. Waterotor annonce une puissance potentielle de 20 MW tout compris pour son tandem éolien-hydrolien.

Les projets en France en attente d’une ...

Article précédentLe groupe minier Peabody se lance dans le développement EnR
Article suivantL’agenda de la transition énergétique