Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 8 avril

Le chiffre d’affaires d’Agripower progresse de 3% sur le semestre, à 4 M€ ; 15 nouveaux projets ont été commandés dans la période, pour 6,3 M€, soit + 38% par rapport au premier semestre de l’exercice précédent. 

Paru aujourd’hui au Journal officiel, un décret précise l’utilisation des garanties d’origine de biogaz combinées avec du gaz naturel non acheminé dans un réseau gazier.

Iberdrola est en discussions avec un turbinier chinois pour équiper une partie de ces futurs parcs éoliens en mer européens, a annoncé nos confrères de Recharge. Interrogé par GreenUnivers, le groupe espagnol a confirmé l’information.

L’Afrique du sud a lancé la 6ème session de son Renewable Energy Independent Power Producer Procurement Program (REIPPPP). Il prévoit d’allouer 1 GWc de photovoltaïque et 1,6 GW d’éolien.

Cummins, via sa filiale Hydrogenics Europe, va fournir un électrolyseur de 2,5 MW à HysetCo, société holding des taxis Hype à Paris.

La Métropole du Grand Paris a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour développer le fret fluvial sur la Seine. Le but est de réduire l’utilisation du transport routier, très gourmand en carburant et émetteur de CO2, pour les marchandises qui arrivent au port du Havre. L’AMI est lancé en collaboration avec les métropoles de Rouen, du Havre ainsi que la Ville de Paris. Les lauréats seront annoncés en septembre 2022.

Jeudi 7 avril

Le Royaume-Uni a publié sa nouvelle stratégie de sécurité énergétique. Cette feuille de route prévoit notamment un développement des énergies renouvelables et du nucléaire pour décarboner son mix électrique d’ici 2035, avec par exemple une cible de 50 GW d’éolien en mer en 2030 (dont 5 GW de projets flottants), contre 11 GW déployés à ce jour. Albion double aussi son objectif dans l’hydrogène pour atteindre 10 GW en 2030 contre 5 GW jusqu’ici visés.

Financé par les CEE à hauteur de 13,7 M€, l’opération «Rénovons collectif», animée par Île-de-France Énergies mais visant tout l’Hexagone, cherche à sensibiliser plusieurs dizaines de milliers de copropriétés aux travaux d’amélioration thermique. Le programme compte sur 51 collectivités territoriales pour les mobiliser via des courriers, des événements et campagnes de communication ciblées puis convaincre au moins 4 000 copropriétaires de passer à l’acte. 

Les candidatures pour la 2e édition du programme d’accompagnement de start-up French Tech Green20 sont ouvertes jusqu’au 6 mai. Les 20 lauréats auront droit pendant 1 an à «un accompagnement des services de l’Etat (réseau des « correspondants French Tech »), une intégration dans la diplomatie économique, des actions de visibilité et un accompagnement spécifique du ministère de la Transition écologique (offre de service Greentech Innovation et mises en relation avec son réseau d’experts)», précise la Mission French Tech.

Le développeur biogaz Evergaz a mis en service le 1er avril l’unité de méthanisation Dual Prémery, d’une capacité de 150 Nm3/h, installée dans la Nièvre. La société détient 30% du site. L’unité utilise la technologie DualMetha, qui peut traiter simultanément des matières sèches et liquides sans besoin de préparation, ce qui permet de réduire sensiblement les coûts d’opération.

GreenIT, joint venture de la division EnR de Eni, Plenitude, et de la Caisse des Dépôts italienne, a signé un accord avec le fonds géré par Copenhagen Infrastructure Partners CI IV pour développer deux parc éoliens flottants au large de la Sicile (250 MW) et de la Sardaigne (500 MW). Le premier parc devrait être opératif en 2026 et le deuxième en 2028.

Malgré une deuxième année marquée par la pandémie de Covid-19, 93,6 GW de capacité éolienne ont été installés dans le monde en 2021, selon le rapport du Global Wind Energy Council (GWEC). La capacité totale dans le monde atteint 837 GW.

Mercredi 6 avril

Après avoir cédé l’année dernière à Virya Energy, le holding de la famille belge Colruyt, ses parts minoritaires dans le développeur-producteur éolien et hydro Eurowatt (400 MW installés en France, Espagne, Portugal…), Dominique Darne a créé Rei Services pour investir dans la production, le stockage et les stations d’hydrogène mais aussi dans les EnR et dans la gestion et l’interprétation des données énergétiques. Eurowatt est dirigé depuis octobre 2021 par Virginie Thévenet, en provenance de Suez.

Paprec continue à se renforcer dans l’incinération des déchets. Après Cnim O&M en juillet 2021, il reprend au tribunal les équipes de Cnim E&E EPC, spécialiste de la conception de grosses centrales de valorisation thermique, complémentaire des compétences de Tiru sur de plus petites unités, aussi repris par le groupe de recyclage en 2021

GreenYellow (groupe Casino) va continuer à fournir du gaz aux clients de CDiscount Energie au-delà d’aujourd’hui, “faute d’accord avec les administrations compétentes ». Cette prolongation de l’offre de gaz à prix fixe n’empêche pas l’association de consommateurs CLCV de poursuivre GreenYellow et CDiscount pour pratiques trompeuses

L’augmentation de capital pour renforcer les finances d’EDF de 3,1 Mds€ a été sursouscrite de 120%. L’Etat participe pour 2,7 Mds€ et détient 83,88% du groupe ; 3 Mds€ de cessions sont prévues d’ici 2024.

Veolia lance un projet de production de biocarburants à partir de pâte à papier. Le groupe français va installer dans une papeterie finlandaise de l’entreprise Metsä Fibre un procédé de raffinage du méthanol sulfaté brut pour produire 12 000 tonnes par an de bio-méthanol à partir de 2024.

SMA Solar Technology annonce des résultats en baisse en 2021 avec notamment un chiffre d’affaires de 984 M€ (contre 1 027 M€ en 2020) et 13,6 GW de puissance d’onduleurs vendue (14,4 GW en 2020). L’équipementier solaire et stockage indique avoir été pénalisé par la crise du Covid-19 et « la situation de plus en plus tendue concernant les livraisons de puces électroniques au cours de l’année ». SMA prévient que « la pénurie de composants électroniques va continuer à nous accompagner dans les mois à venir ».

Le conseiller financier Green Giraffe a été choisi comme advisor par la société irlandaise Simply Blue Energy. Elle vient de créer une joint venture avec Ørsted et cherche à lever des fonds pour développer le parc éolien flottant de 100 MW Salamander, en Ecosse. La société Subsea 7 mantient sa partie minoritaire dans le projet.

Engie et Alstom ont signé un partenariat pour décarboner le fret ferroviaire avec l’hydrogène. Alstom travaille à une solution avec piles à combustible pour propulser des locomotives électriques, tandis qu’Engie fournira de l’hydrogène renouvelable.

Mardi 5 avril

L’allemand Sven Utermöhlen, à la tête de la division éolien offshore de RWE Renewables, a été élu président de l’association WindEurope pour un mandat de 18 mois. Le danois Kresten Ørnbjerg, de Vestas, a été élu vice-président.

Enedis et le Comité d’Organisation de Paris 2024 ont signé un partenariat pour assurer la fourniture d’énergie à l’ensemble des 42 sites olympiques et paralympiques. Toutes les installations seront raccordées au réseau public et ces liens pourront ensuite être pérennisés. Le but est de ne pas devoir recourir à des solutions temporaires, qui peuvent utiliser des énergies fossiles.

Julien Royo, passé par AREVA et Suez, a été nommé directeur du développement international de Idex, groupe spécialisé dans la rénovation énergétique des bâtiments.

Le constructeur français de bus Safra, détenue à 33% par Transition Evergreen, « différentes options de financement, dont une introduction en Bourse », notamment pour se développer dans la mobilité hydrogène.

Depuis le 14 mars, Marie Gracia a succédé à Yann Dervyn à la direction de l’association Effinergie, qui promeut l’efficacité énergétique dans les bâtiments. Marie Gracia était jusqu’alors chargée de mission au Plan bâtiment durable.

Dans un sondage commandé par le courtier en crédit immobilier Pretto, 68% des Français interrogés estiment que leur banque n’a pas su les conseiller sur les financements pour la rénovation énergétique des bâtiments ; 47% avouent ne pas connaître les aides mises en place.

Lundi 4 avril

Les Fédérations CGT, CFE-CGC, CFDT et FO de l’énergie et  les six administrateurs salariés d’EDF ont saisi vendredi le Conseil d’État contre le relèvement du plafond de l’Arenh en 2022 (+20%, 120 TWh) dont ils contestent la légalité et la conformité au droit communautaire. La Commission européenne a aussi été saisie mi-mars par les syndicats d’une plainte pour aides illégales. 

La feuille de fond en polyamide de certains panneaux solaires à couche mince Schüco fabriqués entre 2010 et 2012 peut être défectueuse et dangereuse. L’ex fabricant allemand recommande de désinstaller les modules dont le numéro de série comporte un « 0 » dans le 11e chiffre. 

Everwatt lance une collecte visant 2 M€ sur Wiseed pour financer Boucl Energie et Everwatt. L’obligation de 2 ans est rémunérée à 6,5%/an. 

L’américain 547 Energy (Quantum Energy Partners) investit 250 M$ dans le développeur irlandais solaire, éolien et stockage Aer Soléir ; 547 Energy a investi dans BlueFloat Energy, ConnectGen LLC, des filiales d’Enora et NetOn.

Le logiciel RENOIR, mis au point par la société Tipee, est un des projets lauréats du prix innovation 2022 de l’AICVF. A l’aide d’un algorithme et d’une maquette numérique il permet d’identifier les meilleures stratégies pour la rénovation énergétique d’un bâtiment.

Régis Le Drézen, passé par EDF, Smart Grid Vendée et Enedis, a été élu délégué général de l’association professionnelle Think Smartgrids. Il prend la place de Sylvie Réveillon.

Le groupe Technique Solaire a obtenu 170 M€ de financements du la part du Groupe Crédit Agricole et de Bpifrance. Cette dette senior sera utilisée pour financer 270 centrales photovoltaïques à construire d’ici 2024, pour une puissance de 135 MWc.

Article précédentRepowering solaire : les producteurs allemands demandent un tarif d’achat
Article suivantPortugal :  un appel d’offres éolien en mer surprise et des interrogations