L’hydrolien français retient son souffle

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Sabella)

La France compte « 31 MW de fermes hydroliennes pilotes en attente d’une décision d’accompagnement de la puissance publique », chiffrait ce 30 mars Marc Lafosse, président de la commission énergies marines renouvelables (EMR) du Syndicat des énergies renouvelables (SER). La filière hydrolienne, dans l’incertitude depuis les signaux négatifs envoyés par le gouvernement en 2018, espère aujourd’hui des annonces plus positives « dans les ...

 

Article précédentRénovation énergétique : que recherchent les copropriétaires ?
Article suivantCollectif Energie lève 1,6 M€ pour alléger la facture des PME