La rénovation des toitures photovoltaïques non conformes s’accélère

Print Friendly, PDF & Email
La centrale solaire du centre postal de Millière à Saint Menet, Marseille 11e, est en train d’être complètement changée. (@Ener Pacte)

À Marseille, sur le toit du centre postal, les techniciens n’installent pas des panneaux solaires mais les déposent. À 12 m de haut, ils vont mettre une quinzaine de jours à retirer les 2 596 panneaux de cette centrale de 581 kWc.

Les rénovations de toitures photovoltaïques de « première génération » de plus de 100 kW, installées entre 2008 et 2013 se multiplient. Quelque 6 000 centrales de première génération nécessiteraient aujourd’hui d’être sécurisées. C’est le cas de cette installation en centre-ville datant de 2009. Le propriétaire, la société Sebo Solar, a fait appel à Ener-Pacte pour réaliser un diagnostic. De nombreux points de dysfonctionnements ont été ...

 

 

 

 

 

Ener-Pacte boucle sa levée de fonds de 3 M€

 

Article précédentLes intérêts russes indésirables au CSE, Gazprom suspendu par l’AFG
Article suivantLille se lance dans la production d’hydrogène, avec Storengy