Ciel & Terre cherche à financer deux premiers projets en France

Print Friendly, PDF & Email
© Ciel & Terre

Le fabricant de flotteurs pour modules photovoltaïques prépare actuellement le financement de ses deux premiers projets en France. Un retour aux sources pour cette société historiquement basée à Lille, qui s’est expatriée à ses débuts en Asie pour commercialiser avec succès sa solution de solaire flottant. Confiée pour le marché hexagonal à Akuo Energy en 2016, la licence Hydrelio a été récupérée par son concepteur l’année dernière.

17 MWc en France

Ciel & Terre ne fournit pas uniquement les flotteurs mais développe aussi ses propres projets au travers d’une filiale internationale baptisée Laketricity. C’est elle qui porte ce portefeuille de ...

Article précédentLa finance durable prête à accélérer la transition énergétique [Dossier]
Article suivantCEE : augmenter vite l’obligation devient inévitable, selon Primes Energie