Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 25 février

Le constructeur automobile Kia annonce vouloir compenser l’électricité consommée par ses clients européens utilisant son offre de recharge électrique Kia Charge par l’achat d’une quantité équivalente de mégawattheures certifiés par une garantie d’origine éolienne.

Fin 2021, le nombre de livrets d’épargne Rev3 du Crédit Coopératif ouverts atteignait 3576, soit une hausse de 19,6% en un an, pour un encours total de 67 M€ (+34% en un an). L’argent déposé sur ces livrets sert à financer des entreprises des Hauts de France engagées dans des projets de transition écologique, énergétique ou numérique.

Marianne Greenwood a quitté ses fonctions de conseillère écologie territoriale et élus locaux au cabinet de la ministre de la transition écologique. Mathilde Van Renterghem, sa collaboratrice, est nommée à sa place.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié un nouveau cahier des charges pour l’appel d’offres Autoconsommation. Il précise les dates de dépôt des offres, modifie le barème du Turpe et introduit une modification concernant la résiliation à l’initiative du producteur.

Jeudi 24 février

Le portefeuille de clients résidentiels du fournisseur d’énergie Planète Oui, en redressement judiciaire, a été repris par Mint Energie. Planète Oui comptait 125 000 clients BtoC électricité (10 000 en BtoB) et 22 000 clients gaz.

Les émissions mondiales de méthane du secteur de l’énergie sont environ 70% supérieures à la quantité officiellement déclarée par les gouvernements nationaux, selon une étude de l’Agence internationale de l’énergie. Des émissions importantes ont été détectées par satellite au Texas, en Asie centrale et au Turkménistan.

Le ministère de la Transition écologique soumet à consultation jusqu’au 15 mars son projet de décret sur les certificats de production de biogaz. Le texte précise les modalités d’application. Il prévoit notamment un registre, annoncé comme proche de celui des garanties d’origine du biogaz, et une plateforme de mise en relation des acheteurs et vendeurs de certificats. Dans un premier temps, il réserve le dispositif au biogaz produit en digesteur ou capté sur une installation de stockage de déchets non dangereux.

La Commission européenne accorde à EIT InnoEnergy un financement de 10 M€ pour l’EBA Battery Académie. Lancée en 2021, celle-ci vise à former et assurer la montée en compétences des salariés sur la chaîne de valeur des batteries.

La commission développement durable de l’Assemblée nationale a publié les conclusions d’une mission sur l’agrivoltaïsme. Les députés appellent à bien définir cette activité. Pour eux, « la production photovoltaïque ne doit pas prendre le dessus sur la production agricole ». Ils suggèrent la création d’un observatoire de l’agrivoltaïsme pour recenser les projets réellement qualifiables d’agrivoltaïques et partager les bonnes pratiques.

Atawey indique avoir déployé 24 stations hydrogène en France à ce jour et vise les 150 stations en Europe en 2025.

Renault Trucks a noué un partenariat avec Enedis pour faciliter chez ses clients la mise en place des infrastructures nécessaires à la recharge de leurs camions électriques. Les clients de Renault Trucks bénéficieront d’une étude préliminaire de faisabilité par Enedis avec une première restitution des conclusions sous 15 jours.

Le cours de l’action de Neoen s’est apprécié de 7,7% aujourd’hui à la Bourse de Paris, alors que le CAC 40 perdait quant à lui 3,8%.

Energie Partagée et le réseau Cler saluent la campagne de communication du gouvernement sur les énergies citoyennes, mais rappellent que les dispositifs de soutien sont encore insuffisants pour atteindre les 1000 nouveaux projets d’ici à 2028.

Mercredi 23 février

Fnac Darty a signé un corporate power purchase agreement (CPPA) avec Valeco. Il porte sur la production d’une future centrale solaire en région Centre-Val de Loire, d’une puissance de 20 MWc, qui verra le jour en 2023.

Le Sénat a adopté une proposition de loi pour rendre l’installation de centrales photovoltaïques compatible avec la loi Littoral. Le texte reprend une mesure initialement prévue dans la loi Climat & Résilience, mais censurée par le Conseil constitutionnel, qui y a vu un cavalier législatif. Cette mesure consiste à limiter l’implantation des centrales solaires sur le littoral à des sites dégradés, dont la liste serait fixée par décret. La réalisation d’une « étude d’incidence environnementale » serait aussi nécessaire.

La commissaire européenne Adina-Ioana Vălean, en charge des transports, a annoncé la création d’une carte interactive des infrastructures de recharge en Europe, accessible sur le site de la Commission européenne.

Airbus veut faire voler un avion à hydrogène. Le constructeur aéronautique a signé un partenariat avec CFM International, co-entreprise entre GE et Safran Aircraft Engines, pour tester au sol et en vol un moteur à combustion alimenté à l’hydrogène. Les essais seront menés sur un A380 équipé de réservoirs d’hydrogène liquide. L’objectif est la mise en service d’un avion zéro émission d’ici à 2035.

Dans sa lettre d’information de février sur les certificats d’économies d’énergie (CEE), le ministère de la Transition écologique annonce un changement de fréquence de mise à disposition de statistiques sur les Coups de pouce : semestriellement pour « Isolation » et « Thermostat avec régulation performante », trimestriellement pour  » Rénovation performante de bâtiment résidentiel collectif » et « Chauffage des bâtiments tertiaires » , et mensuel pour « Chauffage » et « Rénovation performante d’une maison individuelle ».

Mardi 22 février

EDF s’est vu infliger une amende de 300 M€ de l’Autorité de la Concurrence suite à une plainte d’Engie. Le gendarme de la concurrence estime qu’EDF a, de 2004 à 2021, exploité abusivement les moyens dont elle disposait en sa qualité de fournisseur de TRV. Il lui est reproché d’avoir utilisé ces données, pour élaborer des offres de marché de gaz et de services énergétiques, et de conserver une grande partie de sa clientèle au moment charnière de la fin des TRV.

Alstom et SNCF Voyageurs ont présenté un train régional hybride électrique-thermique-batterie. La récupération d’énergie au freinage, servant à recharger les batteries, atteint plus de 90%, permettant jusqu’à 20% d’économie d’énergie, selon le parcours. Ce train entrera en fonctionnement commercial en 2023 dans les régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire.

Pour la Cour des Comptes, les modalités de prolongation jusqu’en 2041 de la concession de la CNR, tout juste votée au Parlement, comportent des « fragilités », en particulier sur le principe de neutralité financière de l’opération : « on ne peut simuler correctement le marché et le climat sur 20 ans », juge-t-elle.

Un arrêté paru au Journal officiel du jour crée une fiche standardisée sur la « remotorisation en propulsion électrique ou hybride d’un bateau naviguant en eaux intérieures » dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Un deuxième arrêté, également paru au JO du jour, prolonge jusqu’à fin 2023 les programmes CEE Clim’eco, Eco-Mode et AcoTE.

Lundi 21 février

EDF lance pour 5 ans un projet agrivoltaïque pilote sur une parcelle de vignes de merlot de 2 000 m² en Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec Ampex, l’Inrae, l’Université de Bordeaux, la chambre d’agriculture de Gironde et la fédération régionale des Cuma.

La start-up lyonnaise My Energy Manager, fondée en 2020, devient le distributeur exclusif de la technologie développée par Chameleon Technology en Grande-Bretagne. Elle permet aux particuliers de visualiser en temps réel sur un afficheur leur consommation d’électricité corrélée à son coût.

L’Etat et le Cluster maritime français ont annoncé la création de l’Institut pour la transition écologique et énergétique du maritime (T2EM). Il a vocation à accompagner les choix d’énergies décarbonées dans les navires.

Schneider Electric a acquis une participation au capital de la société américaine Energy Sage, qui lui permet de prendre le contrôle de la plateforme de comparaison en ligne de matériels photovoltaïques et de stockage d’énergie, avec les financements associés.

La Côte d’Ivoire lance un appel d’offres pour la construction d’une centrale photovoltaïque flottante sur le barrage de Kossou.

Quatre entreprises ont été sanctionnées par le ministère de la Transition écologique dans le cadre du programme des certificats d’économies d’énergie. TotalEnergies s’est ainsi vu annuler 909 MWh cumac de CEE et un volume de 10 019 MWh cumac de CEE précarité, assorti d’une sanction pécuniaire de 26 403,36 €. Teksial s’est fait annuler 3 409 MWh cumac de CEE précarité et a écopé d’une sanction pécuniaire de 896 €. Carfuel a vu l’annulation de 1 512 MWh cumac de CEE et 370 MWh cumac de CEE précarité. Enfin, 6 648 MWh cumac de CEE précarité ont été refusés à ENR’CERT.

Article précédentRTE présente ses scenarii « sobriété » et « réindustrialisation »
Article suivantNeoen en avance dans sa course vers les 10 GW