Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 11 février

Le défrichement de 1 000 hectares de pins, avec compensation, du projet Horizéo passe mal. Ce matin Yannick Jadot, candidat écologiste à l’élection présidentielle, s’est déclaré contre le complexe solaire préparé par Engie et Neoen dans les Landes.

Daniel Bour, président d’Enerplan et de la Générale du Solaire salue les importants objectifs qu’Emmanuel Macron a assignés hier à l’électricité photovoltaïque mais attend maintenant « de l’action », notamment des directives claires sur le déploiement des centrales et des effectifs supplémentaires dans l’administration pour examiner les dossiers : « les Directions départementales des territoires croulent sous les demandes d’autorisation, elles ont besoin de moyens humains renforcés pour les instruire ».

A l’occasion du One Ocean Summit à Brest aujourd’hui, 35 acteurs dont 18 grands ports européens et mondiaux se sont engagés pour accélérer la fourniture d’électricité aux navires en escale. Le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle a manifesté son soutien à « l’engagement des ports et du secteur maritime à s’orienter vers des solutions énergétiques plus vertes pour les escales. En tant que banque du climat, la BEI soutient l’électrification des ports ».

Le chiffre d’affaires de Vestas est confirmé en augmentation pour 2021 : 15,6 Mds€ contre 14,1 Mds€ en 2020. La marge d’exploitation (Ebit) ressort à 3% (5,1% en 2020). Le résultat d’exploitation passe de 698 M€ en 2020 à 322 M€ l’année dernière et les bénéfices plongent de 771 M€ à 176 M€

Aker Offshore Wind cède à EDPR une partie de sa participation dans le flottoriste éolien Principle Power. Ces deux actionnaires y détiendront des parts égales. La transaction devrait rapporter environ 10 M€ à Aker. 

Jeudi 10 février

“Pour la première fois, un Président de la République affiche la place massive du solaire dans le mix électrique à venir”, a salué Enerplan dans un communiqué suite au discours d’Emmanuel Macron à Belfort : “ L’objectif d’au moins 100 GW de puissance solaire installée à l’horizon 2050 est en ligne avec le programme 2050 d’Enerplan qui sera publié courant mars.”

Le Crédit Mutuel Arkéa et la Banque Européenne d’Investissement concluent un accord dans les EnR pour un montant de 400 M€ (200 M€ chacun), avec une ligne de financement destinée à des projets publics et privés jusqu’à 50 M€ surtout en France. 

Reservoir Sun, la Caisse d’Epargne Ile-de-France et Bpifrance réussissent un financement de 27 M€ pour un portefeuille de 87 centrales solaires et 23,4 mw en autoconsommation et injection réseau.

Bornes Solutions lance « My Charge », un service clé en main pour l’installation des bornes de recharge dans les copropriétés avec une option de financement par l’opérateur et une autre par Logivolt, filiale de la Banque des Territoires.  

Mercredi 9 février

RTE a mis en ligne une plateforme de recensement des gisements EnR. Les développeurs sont invités à y déclarer « en toute confidentialité » leurs projets EnR afin de contribuer à l’élaboration des schémas régionaux S3REnR pour anticiper les besoins d’adaptation du réseau électrique.

Les nouvelles capacités photovoltaïques installées en 2021 en France devraient tangenter les 2,5 GW.

Le Havre, Paris et Rouen créent la société d’économie mixte locale « Axe Seine Energies Renouvelables » pour faire émerger d’ici 2030 une cinquantaine de projets (solaires, éoliens, biomasse, récupération, H2…) et 250 MW, avec un capital porté progressivement à 28,5 M€. Une douzaine de projets surtout photovoltaïques et éoliens seraient en préparation.

GéoRhin, anciennement Fonroche Géothermie a été placé en procédure de sauvegarde. Le développeur de géothermie électrique profonde en Alsace attend le résultat de recours contre l’interdiction préfectorale de forer à Vendenheim près de Strasbourg prise il y a un an suite aux séismes.

Le texan Phillips 66 et le suisse H2 Energy Europe ont l’intention d’installer 250 stations-services à hydrogène en Allemagne, Autriche et Danemark d’ici 2026, via une coentreprise de leurs filiales Phillips 66 Limited and H2 Energy Europe. Phillips 66 dispose d’un réseau d’un millier de stations conventionnelles en Europe sous la marque Jet. 

Plus de 1000 MW de nouveaux parcs éoliens ont été mis en service en Suède au quatrième trimestre 2021 selon l’Association suédoise de l’énergie éolienne.

Mardi 8 février

Valorem a indiqué que Matkussaari Wind Farm Oy, sa SPV en charge de ce projet finlandais, a bouclé un financement long-terme flexible de 135 M€ auprès d’AIP Management, auquel s’ajoute une facilité de TVA auprès de OP Bank à hauteur de 10 M€. L’opération a été permise par la vente concomitante du parc de Kalistanneva (165 MW) à un consortium composé de Helen, l’électricien de la ville de Helsinki, et du Fonds Energie Eolienne de la banque d’Åland.

Les association Sea Shepherd et Gardez les Caps ont déposé un recours auprès de la Commission européenne contre le parc éolien en mer de Saint-Brieuc. Cette initiative fait suite à une autre plainte devant le Conseil d’État déposée le 7 janvier dernier pour contester 59 dérogations de destruction d’espèces et d’habitats protégés.

Spécialisé dans la conversion des avions existants à l’hydrogène, le californien Universal Hydrogen a décroché un premier client en France, la compagnie aérienne Amelia, pour 3 appareils.

Tandis que les ventes de voitures électriques en Europe ont « plus que décuplé entre 2017 et 2021 », le nombre de bornes de recharge publiques a augmenté « de moins de 2,5 fois », alerte une nouvelle fois l’association européenne des constructeurs automobiles (Acea), un rythme trop faible selon elle.

Quelque 685 stations de ravitaillement de véhicules en hydrogène sont en service dans 33 pays, dont 142 installées en 2021. L’Asie en concentre 363, la France en compte 41, l’Allemagne 101, selon la base de données H2stations de LBST. 

Le réseau électrique européen pourra accueillir plus de 100 millions de véhicules électriques, affirme une étude de EY et Eurelectric, à condition d’être doté d’intelligence numérique pour anticiper les comportements des automobilistes et d’alimenter des stations de recharge intelligentes équipées de capacités de stockage. 

Paris Fonds Vert, créé par la Ville de Paris et géré par Demeter, entre au capital de Coursier.fr, dont la flotte de 600 véhicules est majoritairement composée de vélos et vélos cargos à assistance électrique. Objectifs : contribuer entre autres à de nouveaux hubs logistiques en centre ville et au recrutement de 1 000 coursiers.

Le centre de ressources sur les énergies marines renouvelables Rescore propose 150 fiches de métadonnées sur la caractérisation de sites, les paramètres environnementaux, les composants et systèmes, etc. issus des projets de R&D de France Energies Marines, mais aussi d’autres acteurs des EMR.

BayWa r.e. construit en Allemagne une centrale solaire flottante sans subvention de 3 MWc en autoconsommation à 75% pour l’entreprise Quarzwerke, spécialisée dans l’extraction, le traitement de minéraux industriels, à Haltern am See (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). En France, le développeur annonce une réserve de projets flottants de 50 MWc

Lundi 7 février

Présenté en séance du 10 février au Conseil supérieur de l’énergie, un projet de décret met en place les certificats de production de biométhane achetés par les fournisseurs de gaz aux producteurs et destinés à compenser la baisse du tarif d’achat. Restent à définir le niveau de l’obligation de restitution des certificats à l’Etat, la répartition de cette obligation entre les fournisseurs, le traitement de certains consommateurs et la pénalité en cas de non-respect, objets d’un texte futur.

Le délégataire CEE Sonergia estime que l’architecture de « Mon accompagnateur Rénov’ », actuellement en consultation, est une porte ouverte à l’opportunisme et aux conflits d’intérêt, le statut de délégataire CEE et d’Accompagnateur Rénov’ pouvant être cumulés par la simple création d’une filiale. Il souhaite entre autres que l’accès soit réservé aux tiers de confiance ayant plus de deux ans d’ancienneté et n’envisage pas de jouer ce rôle. 

Le contrat de plan Etat-Région des Pays de la Loire pour 2021-2027 sera signé le 25 février. Concernant la rénovation énergétique, l’Etat y prévoit de mobiliser, via le plan de relance, 61 M€ pour des projets portés par des collectivités territoriales, 40 M€ pour les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, et 32,9 M€ pour ses propres bâtiments. Le Conseil régional annonce 29 M€ d’aides pour tous types de bâtiments.

Dans le volet décarbonation de l’industrie (5,6 Mds€) de France 2030 (50 Mds€ d’ici 2027), 610 M€ seront  fléchés vers l’innovation et les technologies pour une industrie bas carbone et distribués via notamment quatre appels à projets gérés par l’Ademe. 

L’industriel chinois de la chimie Baofeng Energy a mis en service en décembre un électrolyseur de 150 MW dans une usine dans la province de Ningxia, selon BloombergNEF, alimenté par une centrale photovoltaïque de 200 MW. La major pétrolière Sinopec construirait une capacité hydrogène de 260 MW pour 2023 à Xinjiang, approvisionnée par des parcs éoliens et solaires.

Les centrales électriques à charbon étant sollicitées plus que prévu en métropole, un décret revoit à la hausse le plafond d’émissions de CO2, porté à 1 kilotonne/MW jusqu’à fin février, 0,6 pour décembre et 0,7 ensuite contre 0,55 actuellement. 

VSB énergies nouvelles acquiert 9 projets éoliens pour 143,5 MW et 37 turbines dans l’Allier, la Creuse, l’Isère, l’Oise, le Pas-de-Calais et le Puy-de-Dôme, préparés par ADE et 3N Développement. VSB pilotera les étapes de développement qui restent gérées par ADE et 3N, l’accord étant le début d’un partenariat. 

Nouveau consortium en lice dans l’appel d’offres éolien en mer norvégien : Green Investment Group (GIG), filiale de Macquarie a noué une alliance avec Agder Energi pour développer un projet éolien flottant de 1,5 GW sur la zone nord Utsira.

Article précédentLe fournisseur Plüm Energie dans les bras d’Octopus
Article suivantNouveau record de PPA dans le monde