Saint-Brieuc : reprise du chantier éolien, calendrier chargé

Print Friendly, PDF & Email
(c) Romain Chicheportiche

Dans le port de Vlissingen (Pays-Bas), il y a des marins qui s’apprêtent à prendre la mer. L’Aeolus, le navire de forage engagé par Ailes Marines, finalise ses derniers préparatifs*. L’appareillage est prévu dans les prochains jours pour une reprise des travaux en baie de Saint-Brieuc début mars. Van Oord, propriétaire du bateau, a profité de cette pause hivernale pour adapter les outils de forage aux particularités du futur site éolien. Après une année 2020 compliquée, Ailes Marines va devoir mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard et tenir les délais.

Adaptation du forage

Au-delà des opérations classiques de maintenance à quai, l’Aeolus a profité de son passage par le port néerlandais de Vlissingen pour ...

Article précédentTotalEnergies à marche forcée dans les EnR
Article suivantLes EnR et le nucléaire « en même temps » [Emmanuel Macron]