Raccordements EnR : la DGEC veut tout remettre à plat

Print Friendly, PDF & Email
@Enedis

Déterminée à accélérer le déploiement des énergies renouvelables sur le territoire, aiguillonnée par les attentes colossales des scénarios électriques de RTE et par la préparation de la future Programmation pluriannuelle de l’énergie, la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) a lancé en décembre un important groupe de travail multipartite sur les raccordements. Il associe l’administration, les gestionnaires de réseaux nationaux et locaux (RTE, Enedis, les ELD* comme la Sicae-Oise…), les syndicats représentants des professionnels (UFE, SER…) et les entreprises (EDF Re, TotalEnergies, Terre et Lac…), les consommateurs (Uniden, Fédération française du bâtiment…), les collectivités locales (FNCCR, Amorce, Bordeaux Métropole…) et la Commission de régulation de l’énergie (CRE), pour l’essentiel.

« Un moment important »

En tout, plusieurs dizaines de participants se trouvent répartis en trois sous-groupes guidés par les trois notes de cadrage consultables ci-dessous: 1) « cadre et financement » avec pour objectif de renforcer l’équité (répartition entre gestionnaires de réseaux, collectivités et développeurs) et d’encourager ...

Article précédentRTE et Enedis avancent sur la blockchain de flexibilités
Article suivantWaga Energy signe un premier contrat aux Etats-Unis