Nant de Drance, un stockage stratégique pour l’Europe

Print Friendly, PDF & Email
Dans les Alpes, Nant de Drance pourra produire 2200 GWh/an grâce à l’hydroélectricité. (c)Nant de Drance

Nant de Drance, reportage –

Dans les Alpes suisses, à quelques kilomètres du Mont-Blanc, nous avançons dans un tunnel, sous terre. Pendant plusieurs minutes, le véhicule monte et monte encore. Cinq kilomètres plus tard, nous arrivons à la caverne des machines, cachée au cœur de la montagne. Nous découvrons l’outil stratégique des Suisses pour la prochaine décennie : la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance. Cette réserve de puissance de 900 MW est un élément clé pour équilibrer le réseau européen face à l’intermittence du photovoltaïque et de l’éolien. « La flexibilité ...

Article précédentBornes et copropriétés : la Banque des Territoires lance son tiers financement
Article suivantLhyfe conclut avec Enerparc en Allemagne