Naldeo veut effacer 100 000 t/CO2 auprès de ses clients en 2022

Print Friendly, PDF & Email
Unité de méthanisation des boues de la station d’épuration de Le Mans Métropole ​dont Naldeo a été maître d’oeuvre (@Naldeo)

Acteur indépendant de l’ingénierie et du conseil en énergie et environnement, le groupe Naldeo veut aussi participer activement à la lutte contre le changement climatique. Et pour cela, il s’est fixé deux objectifs inédits pour 2022. Le premier est qualitatif : accompagner uniquement des projets ayant un impact significatif sur le climat, c’est-à-dire entrant dans au moins l’une des six catégories de la taxonomie européenne*. « Pour chaque mission, nous examinons en amont si elle entre bien dans ce cadre, c’est une forme de « démocratie projet » que nous construisons avec nos collaborateurs », explique Germain Gouranton, directeur général de Naldeo Group.

Le deuxième objectif est quant à lui chiffré : effacer ...

  

Article précédentLendosphere confrontée aux problèmes posés par Cap Sud
Article suivantL’agenda de la transition énergétique