Le relèvement de l’Arenh ne devrait pas aider les fournisseurs

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Comme il l’avait laissé entendre ces dernières semaines, le gouvernement a annoncé hier l’augmentation exceptionnelle du volume d’électricité nucléaire bon marché qu’EDF vendra cette année aux fournisseurs alternatifs. Une décision qui fait partie d’une batterie de mesures techniques pour tenir la promesse de limiter la hausse des tarifs de l’électricité aux particuliers en février à 4%. Une mauvaise nouvelle pour EDF, dont le cours de Bourse s’est effondré aujourd’hui, tandis que pour les fournisseurs alternatifs, la situation reste toujours aussi compliquée.

Le supplément d’Arenh revalorisé de 10%

Certains espéraient sans doute davantage, ce sera finalement ...

Article précédentMobilité : le Tarn s’apprête à distribuer de l’hydrogène
Article suivantEiffel confiant dans les prêts relais en Afrique