Hydrogène : Hype reprend Last Mile, le projet d’Akuo Energy

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Thomas Blosseville

Hype Assets, la filiale d’investissement des taxis à hydrogène parisiens Hype, reprend pour un montant non dévoilé le projet francilien Last Mile initialement développé par Akuo Energy en 2018. Il visait à l’époque de premières stations de recharge en hydrogène fournies par Atawey en 2020 à Paris puis 33 en 2023, un an avant les Jeux Olympiques. Comme l’explique Mathieu Gardies, fondateur de Hype, Last Mile va être intégré au projet de Hype « H24byHype ». Lequel projette 20 stations H2 de grande capacité (> 1 tonne/jour) et 6 de plus petit gabarit (40 à 80 kg/jour). Il a été déposé par Hype Assets en septembre 2021 auprès de l’Ademe dans le cadre de l’appel à projets « Écosystèmes territoriaux hydrogène ». Hype, avec le soutien d’Akuo, déploiera ainsi en Ile-de-France d’ici 2024 un écosystème de mobilité hydrogène vert dédié aux acteurs du dernier kilomètre incluant flottes de véhicules hydrogène et réseau de stations d’hydrogène, précise le communiqué des deux entreprises.

Coopération avec le livreur Ecolotrans

Ce projet s’inscrit aussi dans ...

Article précédentL’aide à la production d’hydrogène notifiée dans les prochaines semaines
Article suivantMétaux stratégiques : l’Etat prépare un fonds d’investissement dédié