Gouvernance, forêt, pèlerinage : les enjeux du débat sur Horizéo

Print Friendly, PDF & Email
(c) Romain Chicheportiche

Le débat public sur la plateforme énergétique Horizéo prendra fin ce dimanche 9 janvier après quatre mois d’échanges entre les porteurs du projet, les citoyens et diverses parties prenantes. Le plus grand projet solaire développé actuellement en France ne laisse pas insensibles les associations de protection de l’environnement, notamment de défense des forêts, très inquiètes. Le volet « agri-énergie » est en revanche très bien accueilli et devrait, selon certains acteurs, être davantage développé, tout comme l’implication des citoyens dans le financement et la gouvernance du projet.

Le défrichement passe mal

Défricher plus de 1 000 hectares de forêt pour un projet de transition énergétique peut apparaître contradictoire pour une partie des citoyens. Et ce, malgré l’engagement d’Engie et Neoen de replanter au moins autant d’arbres. Une promesse qui ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantUne école solaire va ouvrir ses portes à Marseille