Entre l’Australie et le Japon, l’hydrogène prend la mer

Print Friendly, PDF & Email
Hydrogène
© Pixabay

Il est présenté comme « le premier transporteur d’hydrogène liquéfié au monde ». Le navire Suiso Frontier est parti fin décembre de Kobe au Japon pour aller chercher de l’hydrogène en Australie, ont annoncé les partenaires* du projet baptisé Hystra pour Hydrogen Energy Supply-chain Technology Association. 

Ce navire est ...

Article précédentBureau Veritas sollicité dans les projets d’hydrogène renouvelable
Article suivantRTE et Enedis avancent sur la blockchain de flexibilités