Eiffel confiant dans les prêts relais en Afrique

Print Friendly, PDF & Email
@Proparco

Eiffel Investment Group structure en ce moment un fonds pour financer des projets d’énergie renouvelable en Afrique. Il vise 200 M$ à investir en trois à quatre ans avec un bouclage au premier semestre – la BEI envisage d’apporter 30 M$. Le fonds est conçu pour un usage en bridge, c’est-à-dire avec des prêts de 12 à 36 mois servant à déclencher la construction des infrastructures, surtout solaires, de petite hydro ou éoliennes.

L’investisseur, associé dans la démarche avec le cabinet de conseil Finergreen, observe que la demande est forte – évaluée à 600 M$ – mais l’offre encore faible et non sans conséquence : « la levée du capital ...

Article précédentLe relèvement de l’Arenh ne devrait pas aider les fournisseurs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here