Neoen termine son parcours du combattant à Bulgana

Print Friendly, PDF & Email
@Neoen

Avec deux ans de retard sur son calendrier initial, Neoen est finalement venu à bout de son projet éolien et stockage de Bulgana en Australie, dans l’État de Victoria. Le développeur français a annoncé aujourd’hui avoir mis en service à pleine capacité son parc de 204 MW et 56 turbines Siemens Gamesa et ses batteries Tesla d’une capacité de 20 MW/34 MWh, l’ensemble étant baptisé Bulgana Green Power Hub

Les éoliennes étaient installées depuis 2019 et la production aurait dû commencer cette année-là. Mais la génération a en fait débuté l’année dernière et de façon graduelle. Le projet a subi plusieurs avaries, surtout de gros problèmes de connexion au réseau électrique, qu’il n’est pas le seul à expérimenter. Ils sont dus pour l’essentiel à ...

Article précédentHexicon prospecte dans l’éolien flottant italien
Article suivantRTE prêt à exploiter le système « en situation dégradée » en janvier