Les planètes de l’autoconsommation se sont alignées en 2021

Print Friendly, PDF & Email
© Reservoir Sun

Selon les derniers chiffres d’Enedis, on compte désormais 120 000 autoconsommateurs individuels, 68 opérations collectives en France, et une augmentation de 105% de la puissance raccordée en un an. Année fructueuse pour la filière, 2021 se finit sur la réception de 9 000 demandes pour un total de 650 MW dans le cadre du nouvel arrêté tarifaire des 100-500 kW, selon Barbara Pompili intervenue en clôture du colloque de l’UFE. Saluant comme toute la filière cette extension du guichet ouvert au 100-500 kW, Richard Loyen, délégué général d’Enerplan, déplore toutefois le cadre tarifaire toujours aussi peu incitatif du 36-100 kW, un « segment en déperdition ». Si vendeurs autant qu’installateurs se félicitent de leurs chiffres annuels, ils restent nombreux à demander l’application de la TVA réduite à 10% pour les installations supérieures à 3 kWc, une réglementation considérée comme causant un véritable « effet de seuil ».

x2 en 2021 sur le résidentiel

Selon Ondine Suavet, directrice de MyLight Systems, le marché du <36 kVa a presque doublé en 2021, en partie avec le rebond post-confinement et devrait à nouveau doubler en 2022. Même son de cloche côté installateurs, où A+ Energies connaît une ...

  

Article précédentH2 : Bruxelles donne son feu vert au régime de soutien allemand
Article suivantPassoires thermiques : audit obligatoire en septembre 2022