A Milan, les énergéticiens s’attendent à une décennie en or

Print Friendly, PDF & Email
(c) Romain Chicheportiche

« Quel autre secteur dans le monde s’attend à une telle croissance de son activité ? », s’est interrogé Antonio Cammisecra, directeur général Infrastructure et réseaux d’Enel en ouverture d’Enlit, le plus grand salon européen dédié à l’énergie et aux réseaux qui se tenait cette semaine à Milan. Le local de l’étape fait référence à l’électrification bien engagée des usages, qui va s’accompagner d’une croissance sans précédent de la consommation d’électricité au niveau européen. Une excellente nouvelle en soi pour les électriciens, mais également un défi car il va falloir produire tous ces électrons et les transporter sur des réseaux vieillissants.

Les industriels se préparent au boom de l’hydrogène

L’H2 étant très en vogue actuellement, il a bien sûr été question de son utilisation pour la mobilité et comme solution de stockage inter-saisonnier. Les énergéticiens annoncent de grandes ambitions poussant les industriels à se positionner concrètement sur ce marché. C’est le cas de ...

Article précédentPourquoi Neoen cède des centrales
Article suivantH2 Magallanes : le méga projet chilien de Total Eren