Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 novembre

Actuellement rattaché à la direction de Dalkia et ancien directeur général de Dalkia Wastenergy cédé à Paprec, Pierre de Montlivault prendra la présidence de la Fedene en janvier à la suite du départ en retraite de Pascal Roger.

L’hébergeur de data centers Interxion, implanté notamment à Marseille, aimerait signer tout de suite des PPA « additionnels » en France, en commençant par 30 à 40 MW. Mais les développeurs EnR ont du mal à répondre à la demande, regrette Interxion. Des solutions en solaire flottant sont évoquées sur l’étang de Berre (Bouches-du-Rhône), entre autres projets possibles.

Placé en régime spécial d’administration suite à son insolvabilité, le fournisseur d’électricité britannique Bulb Energy a finalement été mis sous la responsabilité du cabinet de conseil Teneo, désigné par l’Ofgem (équivalent de la CRE). Teneo estime qu’il coûtera 2,1 Mds£ de maintenir Bulb Energy en vie jusqu’à avril, l’Etat britannique venant déjà de débloquer 1,7 Md£ pour assurer la continuité de service au 1,7 million de clients.   

Clermont Auvergne Métropole va investir 47 M€ dans la construction d’une extension du réseau de chaleur de Beaumont, alimenté à partir d’énergie de récupération des déchets. D’une longueur de 25 km, cette extension alimentera 10 000 équivalents logements à sa mise en service prévue pour 2024. La gestion sera confiée à la SEM Clauvaé unissant Idex à la métropole.

La plateforme de financement participatif Enerfip annonce avoir dépassé la barre des 150 M€ collectés depuis 2015, dont 82 M€ pour la seule année 2021.

Le projet Stipion porté par Akuo en Macédoine du Nord a reçu le statut d’investissement stratégique du gouvernement de Skopje. Développé en collaboration avec l’entreprise locale Ostro Solar, le parc photovoltaïque devrait compter une capacité comprise entre 350 et 400 MWc pour un investissement de 270 M€. Via sa filiale Akuo Energy Central Europe, le groupe français devrait donc se renforcer dans les Balkans où il dispose de projets éoliens de 85 MW en Serbie et de 100 MW au Kosovo.

Le cabinet d’avocats d’affaires Simmons & Simmons a lancé l’initiative GreenTech pour accompagner des start-up dont la technologie permet de lutter contre la crise climatique et pour le maintien de la biodiversité. Les 4 entreprises les plus innovantes bénéficieront d’un accompagnement juridique à hauteur de 100 000£.

Jeudi 25 novembre

La hausse du prix des panneaux solaires part en exponentielle : + 7,7% depuis octobre et + 21,7% depuis le début de l’année sur les modèles les plus courants selon le grossiste allemand PVXchange. Dans le segment bon marché, la hausse tangenterait 6% ces dernières semaines.

Le nouvelle coalition gouvernementale en Allemagne vise une capacité installée photovoltaïque de 200 GW d’ici 2030, soit le double des objectifs du précédent exécutif, 10 GW de puissance d’électrolyse et une sortie du charbon, auparavant attendue pour 2038.

La banque d’affaires CFI France – Athema, spécialiste des fusions-acquisitions et financements pour les mid-caps, crée un département transition énergétique piloté par Yoann Msika, ex directeur d’investissements chez EDF Pulse Croissance. Olivier Dupont, fondateur de Demeter Partners, intervient comme Senior advisor.

L’opérateur cloud et télécoms Adista et la start-up Datafarm Energy préparent pour 2022 un datacenter alimenté à 100% au biogaz, adossé à un méthaniseur. Datafarm Energy utilisera le biogaz pour le transformer en électricité et en froid de climatisation.

Total Eren met en service quatre centrales photovoltaïques sur trackers pour 40 MWc dans la région de Kozani au nord de la Grèce. Il détient dans le pays une capacité brute installée de 350 MW dont 84 MW solaires et 265 MW éoliens. 

Dans l’indice RSE Gaïa-Index pour 2021, Voltalia figure à la 84e place des valeurs françaises sur un panel de 390 sociétés et parmi les cinq meilleures « utilities ».

Les Régions Normandie et Ile-de-France vont lancer « début janvier 2022 » un appel à manifestation d’intérêt pour accélérer le déploiement de projets hydrogène dans la mobilité lourde fluviale. Un budget de 4 M€ est prévu.

La Région Hauts-de-France a voté le financement de 10 projets dans le cadre de son programme de Troisième révolution industrielle Rev3 pour un total de 600 000 €. Notamment un projet de géothermie pour alimenter un réseau de chaleur Roost-Warendin (Nord), un démonstrateur de thalassothermie à Boulogne-sur-Mer (Pas de Calais) et un projet d’autoconsommation photovoltaïque dans une exploitation agricole à Neuilly l’Hôpital (Somme).

RWE renforce de 25 M£ son soutien aux activités publiques riveraines de ses parcs éoliens en Grande-Bretagne et associées à la solidarité, par exemple la construction d’aires de jeux l’hébergement de sans-abri ou le sauvetage en mer.

Mercredi 24 novembre

Le cours des certificats d’économies d’énergie continue de baisser : autour 6,5€/MWh cumac pour le spot, 6,3€/MWhc pour les achats en 2022, sur C2E Market. Il était à 8,14€/MWhc il y a un an sur le registre officiel Emmy. Un délégataire estime que le niveau de l’obligation pour la période actuelle de 2 133 TWhc sera dépassé de 150 à 200 TWhc. Les prix faibles commenceraient à freiner les décisions de travaux.

C2E Market accueille son 23e adhérent et premier acteur bancaire, BNP Paribas. Cette place de marché des CEE vient de lancer une cotation pour les transactions à échéance 2024.

Le Conseil supérieur de l’énergie accueillera 9 nouveaux membres à compter du 1er janvier 2022 : France Urbaine, RAC France, Enedis, GRDF, France Energie Eolienne, Enerplan, Afieg, GPC2E et Cleee. Le Médiateur national de l’énergie y aura une voix consultative.

L’étude préliminaire de faisabilité s’est achevée par une conclusion positive pour Elia et Energinet ayant pour projet une interconnexion sous-marine reliant le Nord et le Sud de la Mer du Nord entre deux îles artificielles. Les gestionnaires de réseaux belges et danois en ont profité pour signer un accord de coopération lors de la conférence WindEurope pour mener à bien ce projet Triton Link d’une longueur de 600 km qui permettra notamment d’acheminer la production des parcs éoliens offshore vers le plat pays.

Shell a désigné les cabinets d’ingénierie WorleyParsons et d’architecture Kraaijvanger pour la conception d’une usine d’hydrogène de 200 MW à proximité du port de Rotterdam. Holland Hydrogen 1 devrait être construite en matériaux réutilisables et en intégrant 4000 m2 de panneaux photovoltaïques, pour une mise en service prévue en 2024 et visant à terme 60 000 tonnes d’H2 par an.

Mardi 23 novembre

Renault a pris une participation de 21% au capital de Whylot, une start-up française basée à Cambes (Lot) et spécialisée dans les moteurs électriques.

Sorégies va créer une co-entreprise avec Haulogy et entrer au capital de cet éditeur de logiciels et opérateur numérique pour les gestionnaires de réseaux et fournisseurs d’énergie créé en 2005. L’objectif est d’accompagner la gestion de plus en plus complexe des réseaux et la décentralisation du système énergétique, notamment. 

Dans un communiqué, le cabinet de conseil Finergreen annonce avoir accompagné le développeur espagnol Kenergy dans la mise en place d’une plateforme de fonds propres (equity platform) avec le français Reden Solar. Ces nouveaux fonds doivent stimuler environ 500 MWc de grands projets dans la péninsule et permettre à Reden d’y renforcer sa présence.

Le centre de R&D Rice de GRTGaz à Alfortville (Val-de-Marne) s’équipe de nouveaux moyens pour tester l’injection d’hydrogène dans les réseaux gaziers. Le programme FenHYx, soutenu par la région Ile-de-France, doit caractériser l’impact sur les matériaux, la résistance mécanique des aciers, la corrosion. 

Comme Siemens Gamesa et Vestas, LM Wind Power, filiale de GE Renewable Energy promet de produire des pales d’éoliennes recyclables en totalité. L’échéance pour y parvenir est fixée à 2030.

Quelque 350 professionnels sont attendus au 10e dîner annuel de Synergie Solaire ce jeudi 25 novembre au Conseil Économique Social et Environnemental à Paris. Les fonds collectés par la vente de places et le soutien de mécènes soutiendront des projets d’accès à l’énergie et aux populations. Depuis sa création par Hélène Demaegdt, le fonds a aidé plus de 1,1 million de personnes.

Vendredi 19 novembre au salon Solutrans, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebarri a annoncé des aides supplémentaires de 65 M€ dans le cadre d’un appel à projets pour les véhicules lourds électriques. Orienté vers les professionnels de la logistique, cet appel à projets vise à financer jusqu’à 60% des infrastructures de recharge et à augmenter le montant de l’aide par véhicule.

Sener Renewable Investments a lancé le premier projet d’Espagne combinant une installation solaire à concentration (CSP) de 110 MWe avec stockage en sels fondus et un parc photovoltaïque de 40 MWc. Le projet hybride Solgest-1 pourra ainsi injecter de l’électricité à tout moment du jour ou de la nuit, sous réserve de l’approbation de l’étude d’impact en cours.

Lors du « Libya Energy & Economy Summit », première conférence économique organisée depuis 10 ans en Libye, TotalEnergies a signé un protocole d’accord avec la compagnie nationale d’électricité pour le développement de 500 MWc de projets photovoltaïques. Le groupe français a également augmenté ses participations dans les exploitations pétrolières de la compagnie Waha, et s’est engagé à investir dans des projets de collecte du gaz pour réduire le brûlage (flaring).

Lundi 22 novembre

Innosea a été sélectionné par EDF pour rejoindre le consortium Nam Theun 2-Solar développant une centrale solaire flottante de 240 MW pour 2024 sur un réservoir hydroélectrique du centre du Laos. L’entreprise de conseil et d’ingénierie des énergies marines renouvelables apportera son expertise pour les études de houle et d’ancrage.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) organise un webinaire dédié aux producteurs photovoltaïques concernés par la révision tarifaire des contrats solaires pré-2011. La CRE se propose de présenter son outil en ligne aux producteurs intéressés le 26 novembre.

Le 10 novembre, Alstom a conclu un protocole d’accord pour la vente de 10 exemplaires de son train à hydrogène Coradia iLint, déjà en service en Allemagne, avec l’entreprise britannique de location de matériel ferroviaire Eversholt Rail. Les contrats définitifs devraient être signés début 2022.

Dans un communiqué, Vestas indique avoir identifié un incident de cyber sécurité vendredi 19 novembre, qui aurait « impacté une partie de l’infrastructure informatique et compromis des données ». Les opérations avec des tiers auraient été épargnées, les divisions construction et service ayant pu continuer leur activité.

Le 18 novembre, suite à la visite d’Emmanuel Macron, le fabricant d’électrolyseurs Genvia a annoncé un projet pilote avec Arcelor Mittal pour décarboner la production d’acier pour les moteurs de VE, avec Ugitech (Swiss Steel Group) pour remplacer le gaz des fours de réchauffage d’acier inoxydable par de l’hydrogène ainsi qu’avec avec Vicat et Hynamics pour décarboner la production de ciment.

Ford développe avec l’université américaine de Purdue un câble pour recharger les véhicules électriques « aussi rapidement que dans une station-service classique ». L’innovation tiendrait à un système de refroidissement permettant de faire passer une plus grande puissance.

Article précédentPhenix Batteries doté de 10 M€ pour ressusciter les batteries
Article suivantSolaire : Akuo veut collecter 2 M€ pour financer Atriohm