Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 19 novembre

Les lauréats de la 10e session de l’appel d’offres autoconsommation ont été désignés par le ministère de la Transition écologique. Parmi eux, un nom sort du lot : Lidl. L’enseigne de hard discount a remporté à elle seule une quarantaine de projets.

A Quincy (Cher), EDF Renouvelables prépare pour 2024 un complexe photovoltaïque de 35 MWc comprenant 18 hectares de panneaux flottants sur une ancienne carrière mise en eau, 17 hectares sur un terrain dégradé inondable et 5 hectares en milieu agricole. Les panneaux à terre seront surélevés à 4-5 mètres pour protéger les équipements solaires ou laisser passer les engins agricoles. La demande de permis de construire sera déposée en décembre. 

TotalEnergies ne compte pas acquérir à court terme des développeurs EnR : « Il y a une énorme bulle (..), on ne va pas aller acheter des multiples de 20 ou 25, moi je ne peux pas justifier ça à mes actionnaires. Après, comme toutes les bulles, elle peut se dégonfler et, à ce moment-là, on sera sans doute rapide à réagir », a indiqué son PDG Patrick Pouyanné aux Echos. La règle ne s’appliquerait pas aux portefeuilles en développement.

Le gouvernement désigne 42 nouveaux lauréats des appels à projets de l’Ademe pour décarboner l’industrie :  28 en « efficacité énergétique et décarbonation des procédés » (669 M€ d’investissements prévus dont 133 M€ de France Relance) et 14 pour le dispositif « chaleur biomasse », soit 245 M€ investis dont 109 M€ d’aides au départ et 34 M€ au fonctionnement. 

Alstom et Hynamics (EDF) s’associent pour améliorer le ravitaillement des trains à hydrogène et réduire le temps de remplissage des réservoirs. Des essais sont prévus à partir de l’année prochaine à la plateforme de tests d’électrolyseurs d’EDF Lab les Renardières en Seine-et-Marne.

Le producteur d’énergies renouvelables Norsk Hydro s’associe avec Shell New Energy pour l’étude de sites de production d’hydrogène vert via sa filiale dédiée Hydro Havrand. Egalement fabricant d’aluminium avec des usines en France, Norsk Hydro souhaite décarboner ses activités notamment consommatrices de gaz.

TotalEnergies a conclu deux partenariats avec des acteurs australiens pour séquestrer du carbone. Avec AgriProve pour promouvoir financièrement des systèmes agricoles plus régénérateurs des sols et favorisant la captation du carbone. Avec Corporate Carbon sur une méthodologie internationale de prévention des feux de savane, responsable de plus de 2 milliards de tonnes de CO2eq par an.

Leonidas Management a cédé la gestion de ses sociétés en commandite (150 M€ en equity pour un investissement total de 700 M€) à son compatriote allemand HTB Hanseatische Fondshaus. Via sa filiale Optima, Leonidas veut désormais se focaliser sur l’asset management des parcs éoliens et solaires et continuer de se développer sur le marché français des grandes installations où il gère un total de 266 MW, et qu’il considère plus porteur que l’Allemagne.

Jeudi 18 novembre

Transition Evergreen, Evergaz et Eiffel Gaz Vert acquièrent un parc de 10 centrales de biogaz en Allemagne (9,6 MW, 1 300 Nm3) détenu par le  groupe C4. Ils créent à cette fin 3 E Biogas, qui dispose de 50 M€ pour investir aussi dans de nouvelles centrales.

Qairos Energies a signé avec GRDF une convention de partenariat pour expérimenter l’injection de gaz de synthèse renouvelable produit à partir de chanvre. Son projet fait partie des 9 lauréats du bac à sable réglementaire de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) désignés en mars 2021. Le gaz sera produit à Trangé (Sarthe) et injecté dans le réseau gazier de l’agglomération du Mans.

Le Groupement des Professionnels des Certificats d’Economie d’Energie (GPCEE) rejoindra le Conseil Supérieur de l’Energie en tant que membre titulaire à partir de janvier.

Pour que les artisans ne commettent plus d’erreurs dans leurs devis pour les travaux de rénovation énergétique sous subvention CEE, Effy propose un nouveau service d’aide administrative. L’opérateur vérifie des devis passés, le fait systématiquement pour les nouveaux, s’assure que les factures sont conformes puis remplit l’attestation sur l’honneur signée par le prestataire. 

Les travaux d’aménagement ont commencé dans le port de Caen-Ouistreham pour la future base de maintenance du parc éolien marin d’EDF Renouvelables-Enbridge-WPD à Courseulles-sur mer. Une centaine de personnes doivent y travailler à partir de 2023.

Northvolt lancea la construction de son usine de recyclage des batteries à grande échelle début 2022, en lien avec son objectif d’atteindre 50% de matériaux recyclés en 2030. L’entreprise suédoise a annoncé avoir produit sa première cellule lithium-ion avec une cathode contenant du nickel, manganèse et cobalt recyclés.

Mercredi 17 novembre

Alors que le marché de l’hydrogène vert est en forte croissance, il pourrait manquer d’électrolyseurs selon une analyse de la banque d’investissement américaine Jefferies. L’offre mondiale pourrait se situer entre 30 à 40 GW en 2030 alors que les projets déjà annoncés représentent déjà 54 GW, sans compter 94 GW de projets dans les tuyaux.

Voltalia a annoncé le démarrage de la construction du projet Sable Blanc, une centrale mixte de production photovoltaïque et de stockage par batteries, en Guyane. Elle s’intégrera au complexe de Toco, qui atteindra ainsi une capacité de 25,6 MWh. La mise en service est prévue fin 2022, la centrale bénéficie d’un tarif de vente garanti pendant 20 ans.

La DGCCRF vient de prononcer deux amendes de respectivement 460.000€ et 60.000€ à l’encontre de deux entreprises de la rénovation énergétique, Almatys et Nrgie. Elles n’avaient pas tenu compte de la réglementation interdisant le démarchage téléphonique.

L’Ademe Ile-de-France et la Banque des Territoires ont signé un nouvel accord de coopération couvrant la période 2021-2024. Elles poursuivront les échanges de bonnes pratiques et partages d’expériences engagés depuis 2017 et pourront apporter des financements complémentaires aux acteurs de la transition écologique.  

La ministre de la Transition écologique a présenté une ordonnance en Conseil des ministres qui transpose une directive européenne sur les véhicules de transport routier propres. Le texte fixe des objectifs pour le renouvellement annuel des flottes publiques de véhicules légers, de poids lourds et de transports collectifs pour les périodes 2021-2025 et 2026-2030.

Mardi 16 novembre

Dans le cadre de son programme CEE Actee, la FNCCR lance un nouvel à projets pour la rénovation énergétique des bâtiments publics en Outre-mer. Baptisé « Paletuvier » et ouvert jusqu’au 28 janvier 2022, il vise à accompagner 200 collectivités locales.

Spécialisée dans l’ingénierie automobile et le rétrofit électrique, la PME Greenmot (60 salariés) se lance dans le rétrofit hydrogène de cars, via un kit qu’elle a développé et allouant une autonomie comprise entre 300 et 500 km. L’installation en série n’est néanmoins prévue qu’en 2024 pour le moment.

Comme EDF Re avec BW Ideol, Ocean Winds (Engie-EDPR) a choisi son fabricant de flotteurs pour concourir à l’appel d’offres éolien flottant en Bretagne Sud. Ce sera Principle Power, déjà fournisseur de Windfloat au Portugal (25 MW en service) et de la future ferme pilote en Méditerranée Eoliennes flottantes Golfe du Lion (30 MW), prévue pour 2023.

Le marché mondial du stockage d’énergie devrait atteindre 1 TWh d’ici 2030, soit vingt fois plus qu’en 2020, selon les chiffres de Bloomberg NEF. Ce boom du stockage d’énergie stationnaire nécessitera, selon l’agence, plus de 262 Mds$ d’investissements. Les États-Unis et la Chine devraient arriver en tête, avec plus de la moitié des installations de stockage mondiales, suivis par l’Inde, l’Australie, l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Japon.

Lundi 15 novembre

Emmanuel Macron rendra visite demain à Béziers au futur producteur d’hydrogène décarboné Genvia qui lance la construction d’une ligne pilote. Le plan France 2030 place l’hydrogène en priorité numéro deux parmi dix grands objectifs

Shell New Energies et RWE vont coopérer dans la production, la distribution et l’usage d’hydrogène décarboné en Angleterre, à partir de l’électricité de parcs éoliens marins. Les deux énergéticiens sont déjà associés dans les projets NortH 2 aux Pays-Bas et  AquaVentus en Allemagne. 

Engie Solutions signera demain au Salon des maires un accord avec le groupe de propreté Sepur pour installer et exploiter cinq nouvelles stations au gaz naturel compressé (GNC) d’ici fin 2022.

Le programme CEE Advenir étend sa prime pour les points de charge sur les parkings privés aux entreprises de location de véhicules de courte durée. Cette mesure vaut pour les projets dont les devis sont postérieurs au 1er octobre 2021.

Northland Power et RWE ont exercé leur droit de préemption (step in right) sur la zone N-3.8 de l’appel d’offres éolien en mer allemand, privant ainsi EDF Renewables du développement de ce parc de 433 MW en Mer du Nord. Nordsee Two Gmbh, la société de projet des deux partenaires canadien et allemand se sont alignés sur l’offre à zéro €/MWh de subvention de l’énergéticien français qui avait été désigné lauréat sous condition en septembre. Iberdrola a fait de même pour la zone O-1.3, coupant ainsi l’herbe sous le pied de… RWE Renewables.

Commerz Real, gestionnaire d’actifs immobiliers et d’infrastructures de Commerzbank, a réalisé le premier investissement français de son fonds à impact Klimavest en acquérant le parc éolien de Tout Vent en Charente-Maritime. Créé en novembre 2020, Klimavest prévoit d’investir 10 Mds€ en Europe.

Article précédentExpérénos : des idées pour booster la rénovation
Article suivantCitoyens et développeurs, une mixité en construction