Les pouvoirs publics à la recherche de prix et fournisseurs stables

Print Friendly, PDF & Email
Le Palais Bourbon, @Flickr

Combien de fournisseurs alternatifs d’énergie ne passeront pas l’hiver ? « Plusieurs sont en difficulté, un peu moins d’une dizaine », évalue Anthony Cellier, député LREM du Gard, président du CSE*, interrogé en marge des 12e Rencontres sur les énergies renouvelables organisées aujourd’hui à Paris. Il est l’auteur avec Marie-Noëlle Battistel, députée PS de l’Isère, d’un rapport parlementaire sur la hausse des prix de l’énergie, qui sera dévoilé le 7 décembre prochain. Anthony Cellier met en avant la nécessité de s’attaquer aux causes profondes du phénomène, puisque « la crise est celle des énergies fossiles. La réponse est donc dans un mix énergétique décarboné et indépendant ». 

Fournisseurs « dealers »

Le rapport suggère par exemple de promouvoir les contrats long terme d’approvisionnement en électricité renouvelable à prix stable. Et à plus courte échéance, de s’assurer de la solidité des fournisseurs. Un point de vue que ...

Article précédentNewheat lève 7 M€ et accueille Bpifrance
Article suivantLes échos de l’hydrogène