Les développeurs EnR veulent revenir au terrain

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : T. Blosseville)

« L’éolien devient de plus en plus un sujet politique, au niveau national mais aussi local ». Comme Pierre-Baptiste Baudu, responsable prospection chez RES, les développeurs d’énergies renouvelables (EnR) s’accordaient sur un point ce 17 novembre au Salon des maires et des collectivités locales (SMCL) : « Il y a un contexte national de campagne électorale et de débat opposant nucléaire et renouvelables dont il faut absolument s’extraire », enjoint Stéphane Michaut, directeur du développement de VSB Energies nouvelles. Dans ce contexte, le crowdfunding et l’entrée des collectivités locales au capital des sociétés de projets peuvent-ils apaiser localement les tensions ?

Hausse de la demande électrique

Alors que le président de la République défend régulièrement la place de l’atome dans le mix électrique, les développeurs EnR renvoient aux ...

 

 

Article précédentEolien flottant : les développeurs à la recherche du « contenu local »
Article suivantArhyze, futur producteur d’hydrogène renouvelable