Hydrogène : les aides coûteront une fortune, la DGEC prend son temps

Print Friendly, PDF & Email
@JPP

« Le projet de mécanisme de soutien public pour l’hydrogène décarboné est parti vendredi en consultation interservices. Les industriels devraient être interrogés désormais rapidement », a annoncé Lionel Prévors, chef de projet hydrogène à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) ce matin, lors du congrès Horizons Hydrogène à Paris.

Il restera à mettre au point le cahier des charges des appels d’offres, puis à le notifier à la Commission européenne. « Le prix de production représentera un gros facteur de sélection des projets », a prévenu le haut fonctionnaire. Ce qui dans la situation actuelle des cours de l’électricité et du gaz risque de ne pas être très engageant, redoute Sébastien Zimmer, associé du cabinet de conseil stratégique Emerton : « les prix de gros de l’électricité sont totalement inacceptables pour produire de l’hydrogène décarboné. La parité avec l’hydrogène fossile risque de coûter des fortunes en argent public. Mieux vaudrait en revenir à une approche par les coûts d’investissement, en s’affranchissant des cours de l’énergie ». Les pouvoirs publics n’en sont pas à envisager un tel virage à 180 degrés mais plutôt à ...

Article précédentNégaWatt veut améliorer le financement des rénovations performantes
Article suivantNewheat lève 7 M€ et accueille Bpifrance