Carburants décarbonés : l’heure des grands rapprochements

Print Friendly, PDF & Email
©CMA CGM / Daimler Trucks

Deux annonces pour deux axes de la mobilité bas carbone. D’un côté TotalEnergies signe un accord pour le développement du transport routier hydrogène avec le constructeur allemand Daimler Trucks, annonçant un objectif de 150 stations d’avitaillement en Europe d’ici à 2030. De l’autre, Engie s’engage sur un partenariat industriel de long terme avec un autre français, CMA CGM, pour une montée en puissance de la filière des méthanes de synthèse à destination du fret maritime.

Ces alliances entre poids lourds entendent faire correspondre amont et aval sur ces nouveaux carburants, alors que la Commission Européenne lance aujourd’hui une consultation pour la création d’une alliance industrielle axée sur les carburants gazeux et liquides renouvelables, ouverte jusqu’au 30 novembre.

Une base clients commune pour TotalEnergies et Daimler Trucks

TotalEnergies veut croire à l’hydrogène pour le transport routier. En témoigne son communiqué conjoint avec Daimler qui prévoit le déploiement de ...

Article précédentL’Occitanie prépare un nouveau fonds pour la transition énergétique
Article suivantHabitat social : Oxand veut démocratiser la maintenance prédictive