Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 5 octobre

E-Pango annonce la suspension de son activité de fourniture de gaz pour se concentrer sur l’électricité. Le fournisseur d’énergie justifie cette décision par « la volatilité inédite constatée au cours des derniers mois des prix du gaz en grande partie liée à des incertitudes géopolitiques ». La société précise que moins de 15 clients dont 2 en offres couplées gaz/électricité sont concernés par cette décision sur un portefeuille total de plus de 480 clients à fin octobre 2021.

Air Liquide et Eni ont signé une lettre d’intention pour le développement de la mobilité hydrogène en Italie. Une étude de faisabilité doit identifier les lieux propices aux stations d’avitaillement et la chaîne logistique.

Arkolia Energies a présenté jeudi la nouvelle version de son projet Solarzac, avec des dimensions réduites suite à la forte opposition locale. Plusieurs alternatives dont la production d’hydrogène seront débattues lors d’une nouvelle consultation publique close le 2 décembre.

Fin octobre, Stellantis a annoncé une co-entreprise avec Samsung SDI aux Etats-Unis pour une usine de batteries lithium-ion de 23 GWh annuels, prévue pour 2025. Le constructeur automobile mise gros sur les acteurs coréens puisque que quelques jours plus tôt était annoncé un projet presque identique avec LG Energy Solutions.

Les ports de Zeebrugge et d’Anvers ont signé un protocole d’accord avec le Chili pour « une collaboration intense » autour de l’acheminement d’hydrogène depuis l’Amérique du Sud vers le Plat Pays. Ce potentiel corridor d’hydrogène vert entre les deux pays est tourné vers la production de carburants et la décarbonation du transport maritime.

Masira a reçu cette semaine le prix Coup de coeur de l’Automobile club de l’Ouest. Cette start up mancelle spécialisée dans les stations services au biogaz à prix léger prépare une quinzaine de sites dans la région.

Jeudi 4 novembre

L’industriel chinois Dongfang Electric Corporation (DEC) a présenté fin octobre sa nouvelle éolienne de 13 MW destinée à l’offshore. D’un diamètre de 211m et d’une hauteur de nacelle de 130m, elle a été approuvée par le Beijing Jianheng Certification Center, et est entrée en production pour une commercialisation dès la fin de l’année.

L’association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) alerte sur le manque d’infrastructure de recharge rapide. Sur les 225 000 points de recharge publique que compte le Vieux Continent, seuls 25 000 fourniraient de la recharge rapide, soit un dixième environ. En juillet, l’association rappelait également que les infrastructures étaient très inégalement réparties sur le territoire européen.

TenneT, gestionnaire du réseau de transport électrique néerlandais et présent en Allemagne depuis 2010, a émis 1 Md€ d’obligations vertes de 13,6 années à 0,875%, notamment destinées à financer le raccordement de parcs éoliens offshore. Cette opération porte à 13 Mds€ les montants empruntés en 6 ans par l’entreprise, qui annonçait en 2018 vouloir investir 28 Mds€ en 10 ans dans l’intégration des EnR allemandes et néerlandaises.

RWE et John Cockerill se sont associés pour développer une technologie de production d’hydrogène par pulvérisation et gazéification de déchets ménagers réduits à l’état de pellets. Breveté par la branche Nesa Solutions de John Cockerill, ce four sera construit dans le centre d’innovation de RWE à Niederaußem pour un investissement de 3 M€.

Mercredi 3 novembre

SNCF Energie a confié à Axpo la gestion de la production des centrales EnR sous PPA, c’est-à-dire celle des écarts entre la production prévue et réelle, avec pour mission de faire en sorte que la SNCF achète le moins possible sur le marché spot. Le contrat porte sur 60 MW d’ici fin 2023. 

Forsee Power est entré aujourd’hui sur Euronext Paris, en réussissant son augmentation de capital de 100 M€. Le titre est coté 7,48€ à mi-journée après un début à 7,25€ soit une valorisation de 386 M€. 

Une nouvelle réunion est prévue le 18 ou 19 novembre avec les pouvoirs publics, GazelEnegie et la CGT sur la relance de l’ex centrale à charbon de Gardanne (Bouches-du-Rhône) en transition vers la biomasse et la production d’hydrogène. Le site a été occupé par les grévistes mi-octobre pour protester contre les suppressions d’emplois.

Le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) confirme son projet lauréat de l’appel à projets Charme de la FNCCR sur la rénovation énergétique. Le Resah va recruter un économe de flux pour réduire les consommations d’énergie de 5 centres hospitaliers (ceux du Sud Seine et Marne, de Plaisir et de Rambouillet en Ile-de-France, du GHT Yvelines Sud, l’Epissos dans les Hauts-de-France et le centre Édouard Toulouse à Marseille).

EDF et son partenaire chilien, via leur joint-venture, ont finalisé la semaine dernière le financement du parc photovoltaïque CEME1, le plus grand du Chili selon le communiqué, avec ses 480 MWc. Située dans le désert d’Atacama, ses 980 M$ d’investissement (846 M€) sont financés à 80% en dette par un pool bancaire dont les membres ne sont pas précisés.

Sur les 9,6 GW proposés en août, 2,6 GW ont été retenus comme prévu pour la 5e session de l’appel d’offres éolien et photovoltaïque sud-africain dont 1,6 GW éoliens au prix moyen de 495rands/MWh (27,6€/MWh). Le solaire ressort à 429R/MWh(23,9€/MWh).

La start-up parisienne Alvie, qui propose une solution d’optimisation des produits phytosanitaires pour l’agriculture, a bouclé une première levée de fonds de 1 M€ auprès d’investisseurs à impact et de business angels, dont les sociétés d’investissement Investir&+ et Techmind.

Mardi 2 novembre

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, a annoncé ce mardi une aide de 150 M€ destinée aux entreprises qui consomment le plus d’électricité. Environ 400 à 450 entreprises pourraient en bénéficier pour « rester compétitives au niveau européen ». Un amendement de la loi de finance 2022 devrait être déposé ce mardi.

Akuo Coop a lancé aujourd’hui sa campagne de financement participatif pour l’extension de 5 MW de la centrale solaire flottante de sa maison-mère à Piolenc (Vaucluse). Baptisé Omega 1bis, ce chantier basé sur les flotteurs Hydrelio étendra la capacité de l’installation à 22 MW. La collecte des 560 000€ souhaités représente 10% du coût du projet. Akuo prépare d’autres centrales solaires sur d’anciennes carrières mises en eau dans le sud, dans l’Aude à Raissac-d’Aude (17 hectares) et Cintegabelle (7 ha) et à Martres-Tolosane (30 ha, 25 MW) en Haute-Garonne.

Le débat public sur la construction de parcs éoliens flottants en Mer Méditerranée, tenu depuis le 12 juillet et organisé par la CNDP, s’est conclu ce 31 octobre avec 10 000 participations selon les premières estimations. Un report des projets pour mieux étudier l’impact sur la biodiversité a été largement demandé selon Etienne Ballan, président du débat.

Depuis la semaine dernière, la place de marché C2E Market propose une offre aux non-adhérents pour suivre quotidiennement les indices de prix des certificats d’économie d’énergie (au plus bas en ce moment). C2E Market compte désormais 22 adhérents qui échangent des CEE classiques et précarité, au comptant et à différentes échéances à terme, depuis sa création il y a un an.

Hanwha Solutions, société mère du fabricant photovoltaïque Q Cells, a finalisé l’acquisition de RES France. Estimée à 700 M€ environ, cette transaction permet au groupe coréen de s’implanter dans l’Hexagone avec un portefeuille de développement de 5 GW environ.

Article précédentUne « Grande region » hydrogène imaginée à l’Est
Article suivantRetrofleet veut conjuguer retrofit et recharge solaire