Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 15 octobre

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré 40 sollicitations à la suite de son appel à manifestation d’intérêt sur les CPPA solaires. « Nous allons accompagner une dizaine d’entreprises en les formant et en les assistant dans la contractualisation », a annoncé Julien Jimenez, sous-directeur énergie et climat de la Région, lors des 3e Rencontres de la transition énergétique du Crédit agricole.

Le syndicat Energies Vienne a lancé un audit énergétique dans 1 200 bâtiments des collectivités locales de sa région, financé par le syndicat et le Feder ; 400 communes ont manifesté leur intérêt. L’audit peut déboucher sur 100 M€ de travaux pluriannuels de rénovation thermique dans ces bâtiments. 

Wael Sawan a pris la direction de la division Gas, Renewable and Energy Solutions du groupe pétrolier Shell en remplacement de Maarten Wetselaar qui rejoint le pétrolier espagnol Cepsa en tant que chief executive. Wael Sawan occupait jusqu’à présent le poste de directeur de la division upstream du groupe anglo-néerlandais.

La Grèce et l’Egypte ont signé un memorandum d’accord pour envisager la construction d’une interconnexion électrique sous-marine entre les deux pays. Une telle infrastructure pourrait être utiles aux promoteurs de projets EnR en Afrique du nord en vue d’exporter l’électricité sur le Vieux continent.

PV Hardware a remporté un contrat avec la China Energy Engineering Group (CEEC) pour la fourniture des trackers d’une centrale solaire de 300 MW qui sera situé à La Mecque.

A l’occasion du salon Pollutec, Waga Energy (qui s’introduit en bourse) et Suez ont annoncé la construction d’une cinquième Wagabox en collaboration. Cette unité de méthanisation sera installée sur l’installation de stockage des déchets de Madaillan (Dordogne) et alimentera le Grand Périgueux en biogaz à partir de mi 2022. 

Deb Haaland, secrétaire à l’intérieur des Etats-Unis, a annoncé qu’il devrait se tenir 7 nouveaux appels d’offres concurrentiels pour des parcs éoliens offshore d’ici à 2025. Ces derniers se situeraient dans le golfe du Maine et du Mexique, dans le New York Bight, ainsi qu’au large des côtes de Californie, de l’Oregon et des Carolines (Sud et Nord). 

Dans une étude présentée ce jour, Equilibre des Energies estime que l’hydrogène peut avoir sa place dans le transport lourd de marchandises sur de longues distances mais pas à échelle régionale. Dans son scénario bas, l’association estime que seuls 7 200 poids lourds H2 devraient rouler en 2030 contre 40 000 en 2050, date avant laquelle il serait difficile d’obtenir un coût de l’hydrogène compétitif. 

Jeudi 14 octobre

Dans un contexte d’envolée des prix de l’énergie, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) annonce renforcer ses contrôles sur les marchés de gros, en concentrant ses moyens humains et techniques sur la surveillance des transactions et le comportement des acteurs. Le régulateur tient à rappeler qu’elle « ouvrira systématiquement des enquêtes en cas de suspicions d’abus de marché, pouvant conduire à des sanctions financières par le Comité de Règlement des Différends et des Sanctions de la CRE ».

De son côté, la Commission européenne a demandé à la European Securities and Markets Authority d’enquêter sur d’éventuelles comportements anti-concurrentiels sur le marché carbone européen. Ce dernier a déjà fait l’objet d’une vaste arnaque à la TVA dans les années 2010.

L’industriel des matériaux en terre cuite Terreal France a signé avec TotalEnergies les promesses de bail pour le développement de 8 centrales solaires au sol sur 96 hectares d’anciens terrains et carrières réhabilités dans le Calvados, la Charente, la Dordogne et l’Aude à construire d’ici 2024. Terreal dispose déjà de centrales et toitures solaires  couvrant 16% de sa consommation électrique et consulte pour solariser 4 usines supplémentaires.

Paru hier au journal officiel, un arrêté du 28 septembre fixe la liste des éléments d’une demande de certificats d’économies d’énergie et les documents à archiver par le demandeur, modifie les opérations standardisées d’économies d’énergie et les modalités d’application des CEE.

Mercredi 13 octobre

Akuo a mis en service 3 parcs éoliens en Pologne pour une capacité cumulée de 132 MW, portant le total des réalisations du groupe à 300 MW dans la région Europe Centrale-Est. Mirova a agit en partenaire financier principal de ces projets qui bénéficieront des contrats de différence (CfD) mis en place par le gouvernement polonais en 2018.

L’américain Plug Power a annoncé la création d’une coentreprise avec le conglomérat coréen SK Group, destinée à la production d’électrolyseurs, de piles à combustible, de stations d’avitaillement et d’hydrogène décarboné pour les marchés asiatiques. SK Group avait déjà pris une participation de 9,9% dans Plug Power en janvier et sera majoritaire dans cette joint venture, qui vise notamment à construire une gigafactory dans une métropole coréenne d’ici à 2024.

Pod Point, fournisseur britannique d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques et filiale d’EDF, a déclaré son intention de s’introduire à la bourse de Londres. L’entreprise affirme être le premier fournisseur de bornes pour les particuliers en Grande-Bretagne et le deuxième pour les entreprises avec un chiffre d’affaires de 33,1 M£ en 2020 (39 M€).

TotalEnergies crée une coentreprise avec le développeur irlandais Simply Blue Group pour développer des projets éoliens flottants aux Etats-Unis. Les deux groupes sont déjà associés dans le projet éolien flottant Erebus, au large du Pays de Galles. Le pétrolier français annonce 6 GW de projets d’éolien offshore en développement dans le monde, dont plus de 40% dans le flottant. Simply Blue Group compte plus de 3,2 GW de projets éoliens offshore en développement au large de l’Irlande et du Royaume-Uni.

Mardi 12 octobre

L’arrêté sur la révision des tarifs d’achat 2006-2010 pour les centrales photovoltaïques de plus de 250 kW devrait être publié dans les prochains jours, avec un mois de retard. La sanctuarisation de la dette bancaire ne semble toujours pas acquise, ce qui inquiète les banques. L’entrée en vigueur du dispositif est désormais prévue le 1er novembre. 

Le ministère de la Transition écologique a accueilli hier à l’hôtel de Roquelaure à Paris la première réunion de concertation de la future loi de programmation de l’énergie et du climat (LPEC), prévue pour juillet 2023. Plusieurs groupes de travail ont été créés afin de proposer des objectifs énergétiques et climatiques en phase avec les engagements de la SNBC, PPE et Fit55. Une consultation du public sera conduite entre novembre et février supervisée par la CNDP.

Benjamin Frémaux ne souhaite pas d’aide à l’exploitation des réseaux de chaleur renouvelable. Le P-DG d’Idex préfèrerait que soit décuplé le soutien à l’investissement, ce qui supposerait de porter le Fonds chaleur à 3,5 Mds€, une enveloppe qui resterait très inférieure aux aides à la production d’électricité renouvelable.

Le département de l’Environnement, du Climat et des Communications irlandais a ouvert une consultation sur les conditions générales de son premier appel d’offres éolien offshore. Nombre de questions portent sur la pertinence d’une indexation annuelle du tarif d’achat obtenu, celle-ci n’étant pas appliquée aux parcs éoliens terrestres. 

Ademe Investissement, créé en 2018 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et doté de 400 M€, officialise une prise de participation de 10% dans Dijon Metropole Smart EnergHy. Storengy reste actionnaire majoritaire suivi par Rougeot Energie et Dijon Métropole.  

Après l’électrolyseur de 10 MW de RefHyne 1 en juillet 2021 en Allemagne, Shell accueillera RefHyne 2 à partir de 2024, pour lequel 32,4 M€ ont été obtenus de l’Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement (CINEA). Cette fois 100 MW sont prévus, toujours pour produire un hydrogène décarboné pour carburants.

General Electric enregistre une commande de 300 éoliennes de 2,7 MW (810 MW au total) par l’indien JSW Energy pour des parcs dans l’Etat du Tamil Nadu. Elles seront produites sur le site de Pune. Presque dans le même temps, le développeur Vineyard Wind a confirmé que le turbinier américain, présélectionné depuis décembre 2020, fournira 62 Haliade-X de 13 MW pour le parc éolien de Vineyard Wind 1aux Etats-Unis.

Pour son premier index des corporate PPA, EY a classé l’Espagne en tête des pays au plus fort potentiel, grâce au PPA virtuels conclus à l’échelle européenne. Les Etats-Unis se classent deuxième, viennent ensuite la France et l’Allemagne malgré des tarifs subventionnés encore attractifs.  

Finergreen organise son événement caritatif « Le foot solaire » le 26 novembre. Les bénéfices soutiendront la formation de 40 femmes en Bolivie pour déployer des cuiseurs solaires et lutter contre la déforestation.  

Lundi 11 octobre

Si la publication de l’arrêté tarifaire sur le relèvement à 500 kW du guichet ouvert réjouit la filière solaire, une disposition inquiète les collectivités : l’impossibilité de cumuler ce tarif d’achat avec une subvention locale pour un projet. Selon Energie Partagée, une centaine de projets, représentant environ 50 MW, serait d’ores et déjà menacée.

Le développeur britannique Harmony Energy compte collecter 230 M£ (271 M€) en Bourse de Londres pour lancer d‘importants projets de stockage sur batteries au Royaume-Uni, pour le soutien au réseau. Il dispose de six sites pour installer une capacité de 625 MWh. Un premier contrat a été passé avec le fournisseur Tesla pour acquérir des batteries et l’interface réseau Autobidder. 

Enoé ouvre une agence près d’Amboise en Centre-Val de Loire. Le développeur marseillais dispose d’un pôle technique à Paris et hydroélectrique à Pau. Il vient d’inaugurer une centrale solaire au sol à Saint-Julien-sur-Cher (Loir-et-Cher).

Le jeudi 21 octobre, NewHeat inaugurera la centrale solaire thermique Narbosol, alimentant le réseau de chaleur de la ville de Narbonne. D’une puissance de 2,3 MWth, c’est la quatrième centrale solaire française connectée à un réseau de chaleur, dont deux sont opérées par NewHeat.

La SS3E (société de services d’efficacité énergétique et environnementale) Enerlis a emprunté 1 M€ sur la plateforme de financement participatif Credit.fr, au taux annuel de 4,9%. La hausse du BFR (besoin en fond de roulement) due au pic d’activité des mois d’hiver a motivé cette émission obligataire, dont 65% environ a été souscrite par le fonds Tikehau.

Ikea France a annoncé un plan de déploiement de 2 200 points de recharge électrique dans ses 34 magasins et 4 dépôts logistiques. 17,5 M€ seront investis sur 4 ans pour installer 2000 bornes lentes (7 kW) et 200 bornes rapides (24 à 50 kW) qui seront, elles, réservées à ses partenaires logistiques. 

Dans la région de Durham dans le Nord-Est de l’Angleterre, des pompes à chaleur géothermiques vont être installées dans une ancienne mine de charbon. La chaleur sera extraite de l’eau ayant envahi les galeries abandonnées depuis 1991, naturellement maintenue à une température constante. Le réseau de chaleur alimentera 1 500 maisons d’un quartier en construction, pour un investissement estimé à 13 M£ (15,3 M€).

Article précédentEfficacité : Wattsense racheté par Siemens
Article suivantBornes : le chauffage électrique a déjà musclé le réseau [Enedis]