Guinard veut ressusciter les moulins avec l’hydrolien fluvial

Print Friendly, PDF & Email
©Guinard Energies Nouvelles

Guinard Energies Nouvelles, placé en redressement judiciaire et racheté en 2020 par le groupe Acti, est bien vivant. Le fabricant d’hydroliennes fluviales compactes a été mandaté par la mairie de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) pour la construction et l’installation d’une hydrolienne de 3,5 kW sur un canal affluent de la Marne. Elle alimentera la Maison de l’environnement, un bâtiment municipal qui se veut à énergie positive en alliant une éolienne, du photovoltaïque et une hydrolienne. La PME avait déjà mis en avant cette stratégie d’hybridation avec son projet MegaWattBlue au Ria d’Etel (Morbihan). Maisons-Alfort est une des premières réelles ventes commerciales pour Guinard après ses multiples projets pilotes subventionnés, mais c’est avant tout un test pour la conquête des moulins français.

Moulins français et sites internationaux

« On compte ...

Article précédentMacron choisira son scenario énergétique d’ici la fin de l’année
Article suivantRP Global joue aussi la carte des économies d’énergie avec Ecojoko