Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 17 septembre

Le nombre des sociétés à mission a plus que quadruplé en un an, avec 206 au 30 juin sous ce statut adopté notamment par Sun’R et Voltalia. Le rythme augmente depuis la promulgation de la loi Pacte en mai 2019, constate la Communauté des entreprises à mission. 

Le Syndicat des énergies renouvelables salue les 2 Mds€ alloués pour MaPrimeRénov’ en 2022, une aide favorable aux pompes à chaleur aérothermiques ou géothermiques, appareils de chauffage au bois ou toitures solaires thermiques entre autres. Et apprécie le complément de 100€ débloqué pour le chèque énergie, suggérant aux bénéficiaires d’acheter des biocombustibles de qualité. 

CVE crée une direction marketing confiée à Marianne Boust, en provenance de Capgemini où elle occupait le poste de directrice de la transition énergétique après avoir été analyste énergie solaire et stockage chez IHS Markit.

Iberdrola a mis en service la centrale solaire d’Arañuelo III en Estrémadure (Espagne). D’une capacité de 40 MWc associée à 3MW / 9 MWh de stockage, il s’agit du premier parc espagnol couplé à un stockage par batteries.

Egret, fabricant allemand de trottinettes électriques pliables réussit une levée de fonds auprès de Paris Fonds Vert géré par Demeter et soutenu par la Ville de Paris. Une nouvelle gamme de produits est en préparation.

La startup industrielle Ayro, issue du cabinet d’architecture navale VPLP, annonce une levée de fonds de 10,5 M€ auprès d’Ocean Zero, BpiFrance et Mer Invest pour industrialiser le développement de Oceanwings, un système innovant de propulsion éolienne par voile rigide.

Ascendance Flight Technologies, qui fabrique de petits avions électriques, vient de boucler un second tour de table de 10 M€ après une première levée de fonds d’amorçage de 2 M€ en 2020.

Jeudi 16 septembre

Le 500 000e dossier MaPrimeRénov’ a été déposé, signale Matignon et 800 000 restent prévus pour l’ensemble de l’année ; les  2/3 sont déposés par des ménages modestes et très modestes. Le gouvernement confirme un budget de 2 Mds€ pour 2022. 

Prodeval, industriel du biogaz, lance son application Mobigreen pour réserver des créneaux de ravitaillement aux stations bioGNV. Le fabricant, connu notamment pour ses équipements d’épuration du biométhane, propose désormais une station de distribution, CN’Green. Il vient de recevoir un prix de l’innovation au salon de transport de marchandises SITL dans la catégorie énergies et équipements de transport.

L’Union européenne et les Etats-Unis se préparent à annoncer leur engagement de réduire de 30% leurs émissions de méthane en 2030 par rapport à 2020, selon un document qu’a pu consulter Reuters. Le méthane a été récemment pointé du doigt par le GIEC, son dernier rapport estimant les politiques publiques pas assez volontaristes en la matière.

Le groupe Casol, spécialiste de la rénovation énergétique des bâtiments, obtient la certification Iso 9001 version 2015 sur la qualité de ses processus, après un audit au premier semestre par le Bureau Veritas. 

Stéphane Leterrier, actuel directeur général adjoint du groupe Paprec en charge des marchés collectivités et des grands projets et Directeur Général de Coved, prend la tête de la nouvelle division « Paprec Energies » du groupe.

Mercredi 15 septembre

Albioma a gonflé le premier dôme de stockage biomasse de sa centrale de Bois Rouge à La Réunion. Elle est actuellement en cours de conversion à 100% à la biomasse. La fin des travaux est prévue en 2023.

GRTgaz crée une direction hydrogène confiée à Anthony Mazzenga, directeur du programme des gaz renouvelables. Geoffroy Anger est responsable du développement et de l’équipe de business développeurs dédiés. 

EDF Renewables North America cède à Meag, gestionnaire d’actifs du réassureur Munich Re, 50% de deux importantes centrales solaires en construction dans le comté de Riverside en Californie (179 MW et 131 MW) dont une avec batteries (50 MW/200 MWh). Les deux parties évoquent “un partenariat stratégique” et Meag veut “augmenter considérablement” ses actifs éolien et solaire en Europe et aux États-Unis annoncés à 1 GW actuellement. 

CVE Chili obtient une nouvelle facilité de financement auprès de Natixis, de 95 M$ (80,3 M€) pour un portefeuille de 150 MW composé de centrales solaires PGMD (Petits moyens de génération distribuée), des unités de moins de 9 MW à rémunération spéciale garantie.

RTE a annoncé le 14 septembre que le MTE validait le nouveau tracé de la future interconnexion franco-espagnole d’une capacité de 2,2 GW. Longue de 400 km, dont 300 km sous la mer, elle portera les échanges entre les deux pays à 5000 MW à partir de sa mise en service prévue pour 2027.

Un décret encadrant l’installation des bornes de recharge sur le réseau autoroutier concédé a été publié au Journal Officiel du dimanche 12 septembre avec prise d’effet immédiat. Il comporte également des dispositions sur la modération tarifaire de l’énergie distribuée qui entreront quant à elles en vigueur dans 12 mois.

Mardi 14 septembre

Engie va fournir des solutions énergétiques à Faurecia, déployées dans une centaine de sites d’ici mi-2022, dans le cadre d’un accord sur la trajectoire zéro CO2 scope 1 et 2 de l’équipementier, d’ici 2025. 

Everwatt, société détenue à 74% par Transition Evergreen, a fait l’acquisition d’un projet « Vitale », prévoyant la construction d’un électrolyseur de 10 MW pour la production d’hydrogène renouvelable au sud de Madrid en Espagne. Le projet est porté par la société pHynix (détenue à hauteur de 87% par Everwatt et 13% par des partenaires espagnols). La mise en service est prévue en 2023. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

La communauté d’agglomération Dieppe Maritime soutient le déploiement de boîtiers d’effacement de consommation de Voltalis dans 6 300 foyers chauffés à l’électricité.    

Députés et sénateurs sont parvenus à un accord sur le projet de loi sur la transposition des directives européennes dans les transports, environnement, l’économie et les finances. Souhaitée par le Sénat, une expérimentation va permettre aux collectivités territoriales d’émettre des obligations pour leurs projets de financement participatif.

Plug Power ouvrira début 2022 un site de 6 500 mètres carrés et 30 personnes en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne, comprenant notamment des laboratoires d’ingénierie, un centre de surveillance, de diagnostic et de support technique et un électrolyseur.

Le fonds australien Macquarie va acquérir une part de 49% dans le gestionnaire de réseau de distribution grec Hedno. La transaction est estimée à 2,12 Mds€.

La semaine dernière, les fabricants de motos Honda, Yamaha, KTM et Piaggio ont créé le consortium SMBC destiné à standardiser les batteries de leurs modèles électriques afin de les rendre interchangeables via des spécifications communes reprises par les organismes de normalisation.

Lundi 13 septembre

Réunis dans un consortium baptisé Thistle Wind Partners (TWP), Deme Concessions NV, Qair Marine et Aspiravi International NV participent à l’appel d’offres éolien marin écossais ScotWind.

Hind Lammari, ex directrice de cabinet du directeur général adjoint d’Engie, prend la tête de la division « Hydrogène » de Teréga. Cette business unit, dont la création a été annoncée le 9 septembre vise notamment le développement des infrastructures de transport d’hydrogène.

Par arrêté en date du 8 septembre, Plüm Energie a reçu l’agrément requis pour se substituer à EDF OA sur des contrats d’achats d’électricité “dans la limite de 100 contrats et une puissance installée correspondante maximale de 1 MW”. 

Collectif de 18 PME de la transition énergétique, Luciole demande un siège au Conseil supérieur de l’énergie pour représenter ces nouveaux acteurs (Effy, Deepki, Eqinov, Opera Energie, Qarnot Computing, Energy Pool…) et mieux défendre l’autoconsommation, la flexibilité, l’efficacité énergétique ou l’accès aux données.

TechnipFMC poursuit son désengagement au capital de Technip Energies. A la faveur de deux cessions cet été, TechnipFMC ne détient plus que 12,3% de Technip Energies.

A l’instar de Siemens Gamesa, Nordex a décidé de revoir à la hausse le prix de ses turbines pour faire face à l’inflation des matières premières et des composants.

Dans le cadre de sa stratégie Hydrogen Dream 2030, Hyundai Heavy Industries a signé un protocole d’accord avec AVL, leader mondial des groupes motopropulseurs, pour développer des piles à combustible à hydrogène d’ici 2025. D’une puissance de 200 kW à 1,5 MW, celles-ci seront principalement destinées aux remorqueurs et aux navires de fret fluvial.

Le premier bus à hydrogène de la ville d’Auxerre, exploité par Transdev est entré en service le 9 septembre. Il s’agit du premier des 5 bus commandés par la ville au constructeur Safra, progressivement mis en service jusqu’au 13 octobre. La station d’avitaillement fournie par Hynamics sera également inaugurée au mois d’octobre.

Article précédentCEE : le cadre de la 5ème période bientôt « entièrement posé »
Article suivantEn Vendée, Lhyfe produit ses premiers volumes d’hydrogène éolien