Un projet solaire et éolien envisagé au Maroc pour le Royaume-Uni

Print Friendly, PDF & Email

Un Desertec en version britannique ? Le développeur anglais Xlinks vient de confirmer préparer un projet pharaonique de production d’électricité solaire et éolienne depuis le Maroc vers la Grande-Bretagne via une connexion sous-marine. Le but est de faire des EnR électriques intermittentes une source crédible pour l’approvisionnement en base (“baseload”) du pays, à bon marché. Les centrales se situeraient dans la région de Guelmim Oued Noun à l’extrême sud du Maroc, seraient dimensionnées sur 10,5 GW (dont 7 GW solaires) et assorties d’une capacité de stockage de 20GWh/5GW par batteries.

Le tout devrait pouvoir fournir 3,6 GW pendant 20 heures, en permanence, soit de quoi répondre à 7% des besoins électriques du pays. Mais il faudra pour cela installer plusieurs câbles sous-marins de 3 800 km – une longueur record – et 1,8 GW, depuis le royaume cherifien vers le Devon anglais et le Pays de Galles. 

Foncier « sécurisé »

Le président de Xlinks, Sir Dave Lewis a déclaré le 26 septembre au Financial Times ...

Article précédentLa révolution du télétravail à marche forcée
Article suivantIdex crée une entreprise avec le fondateur de GreenFlex